Aller au contenu principal

Diversification
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes

Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.

“On peut éviter du transport et mieux connaître la croissance des poulettes”, précise Virginie Rouillon, Caste aliments

Alors que le marché de l’œuf s’est stabilisé et que les besoins de nouveaux bâtiments se tassent, la filière régionale l’Œuf de nos Villages souhaite installer des producteurs de poulettes localement. «Actuellement, elles viennent de Bretagne, déplore Virginie Rouillon. Avec une production locale, on peut éviter du transport sur longues distances et surtout on connaîtra mieux leur croissance et leur poids à l’arrivée chez les éleveurs de poules pondeuses.» 

Une production complémentaire...

Selon la technicienne, un atelier de poulettes peut facilement compléter l’activité d’un élevage de ruminants : «on a étudié plusieurs modèles de fonctionnement et plusieurs profils de fermes qui sont compatibles. Le travail nécessaire au démarrage des poussins se cale facilement avec d’autres activités.» Un autre atout est avancé : un besoin en foncier réduit car les poulettes restent en bâtiment de leur arrivée à leur départ à 17 semaines.

Pour éleveur consciencieux 

Le travail nécessaire annoncé est d’environ une demi-journée en cumulé au démarrage pour finir à 2 h par jour. «C’est assez souple en termes d’organisation, précise la chef du marché Volailles chez Caste. Les bâtiments sont automatisés pour gérer l’alimentation, l’eau, la ventilation. Nous fournissons trois aliments en fonction de la croissance des poulettes. On peut faire quasiment trois bandes par an.» La recherche d’éleveurs de poulettes s’inscrit dans une transformation vertueuse qui sera complète l’an prochain dans le groupement. En effet, la grande majorité des bâtiments de pondeuses n’ont plus de cages. L’agriculture tarnaise a sa carte à jouer dans cette nouvelle dynamique locale. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais