Aller au contenu principal

Syndical
La forte mobilisation des paysans remet le débat «zone vulnérable» dans le bon sens

150 agriculteurs ont participé, à l’appel de la FDSEA et de JA du Tarn, à la manifestation du vendredi 14 février à Toulouse. Une mobilisation qui semble avoir fait bouger les lignes du Préfet de Région.

 

2 000 paysans avec 200 tracteurs des 8 départements de Midi-Pyrénées et de l’Aude sont venus manifester à Toulouse ce vendredi 14 février pour demander au Préfet de Région d’adapter la réglementation sur la qualité de l’eau aux réalités du terrain et au bon sens. 150 Tarnais faisaient partie du cortège afin de montrer leur mécontentement vis-à-vis de l’amoncellement des normes et pour remettre l’agronomie au centre du débat.

 

«J’ai 40 % de mon exploitation en zone vulnérable» explique Patrick Durand de Ronel. «On nous met des contraintes en plus sous prétexte d’écologie. Le sol est notre métier et il faut le préserver. Mais en lien avec la réalité du terrain ! Il faut adapter la réglementation au contexte local et faire des choses applicables chez nous ».

 

Pour Guy Mercié, de Virac, les zones humides sont souvent sources de contentieux avec l’administration. «Il faut définir de façon cohérente ce qu’est un cours d’eau et une zone humide afin qu’il n’y ait pas de confusion possible. Il faut appréhender le problème de façon agricole. Si on nous demande d’augmenter les capacités de stockage des effluents en zone vulnérable sans aide spécifique, il faudra augmenter les prix de vente des produits sinon il n’y aura plus d’éleveurs dans nos campagnes.»

 

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

Théo Vergely, sur les traces du père

S’il est officiellement installé depuis le 1er février, Théo Vergely, 21 ans, parcourt l’exploitation familiale depuis son…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

À Gaillac, la FDSEA et les JA poursuivent la mobilisation

Les agriculteurs tarnais se sont retrouvés le 17 février sur la place de la mairie pour montrer une nouvelle fois leur…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

En 2024, la FDSEA veut remettre les têtes à l'endroit

L’assemblée générale du syndicat s’est logiquement concentrée autour des actions de 2023 mais aussi les sujets qu’il faudra…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais