Aller au contenu principal

La mobilisation du 3 septembre à Paris devra faire réagir le gouvernement

L'appel à la mobilisation pour le 3 septembre à Paris est lancé ! Même si la mise en place du plan de soutien avance dans le département avec la création d'une cellule d'urgence, ces mesures sont insuffisantes pour la FDSEA et JA du Tarn.

Depuis la nuit de la détresse le 5 novembre 2014 à l'initiative de la FNSEA et JA, de nombreuses actions ont été menées pour permettre la mise en place des mesures d'urgence. Le plan de soutien à l'élevage français présenté par le gouvernement le 22 juillet dernier est insuffisant car il ne fait que repousser le problème à plus tard. C'est pourquoi la FNSEA et Jeunes Agriculteurs prennent l'initiative d'une action nationale le 3 septembre, suivi le 7 septembre, d'un rassemblement à l'occasion du conseil des ministres de l'agriculture de l'Union Européenne à Bruxelles.

Dans le Tarn, FDSEA et JA du Tarn partagent. Une première rencontre a eu lieu, le 24 juillet, suivie d'une nouvelle réunion ce mercredi 19 août à la préfecture afin d'étudier la mise en place de ce plan de soutien dans le département. Certes, cela a permis le lancement de la cellule d'urgence pour le Tarn. Autour de la table, les services de l'administration (préfecture, DDT, impôts, services vétérinaires), la chambre d'agriculture, les banques, la maison de l'élevage, les organismes de gestion, les syndicats dont la FDSEA et JA, ainsi que la FDCUMA.


Mais pour Laurent Viguier, secrétaire général de la FDSEA du Tarn, cela reste très insuffisant ! "J'ai l'impression que rien n'a beaucoup avancé cet été. Le plan de soutien du gouvernement est une perfusion. Nous avons besoin de prix rémunérateurs. Alors proposer des aides ponctuelles, c'est bien, mais cela ne règle pas le problème ! Si on ne solutionne pas cette question de la rémunération des producteurs, alors le plan de soutien ne changera rien. La mobilisation du 3 septembre à Paris devra absolument faire réagir le gouvernement et le ministre de l'agriculture !"



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Le sénateur Bonnecarrère à l'écoute des revendications des éleveurs laitiers à Puygouzon.
Lait : la FDSEA rencontre les parlementaires
 La FDSEA du Tarn a sollicité les députés et sénateurs du département pour présenter la situation tendue dans les élevages…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais