Aller au contenu principal

La mobilisation du 3 septembre à Paris devra faire réagir le gouvernement

L'appel à la mobilisation pour le 3 septembre à Paris est lancé ! Même si la mise en place du plan de soutien avance dans le département avec la création d'une cellule d'urgence, ces mesures sont insuffisantes pour la FDSEA et JA du Tarn.

Depuis la nuit de la détresse le 5 novembre 2014 à l'initiative de la FNSEA et JA, de nombreuses actions ont été menées pour permettre la mise en place des mesures d'urgence. Le plan de soutien à l'élevage français présenté par le gouvernement le 22 juillet dernier est insuffisant car il ne fait que repousser le problème à plus tard. C'est pourquoi la FNSEA et Jeunes Agriculteurs prennent l'initiative d'une action nationale le 3 septembre, suivi le 7 septembre, d'un rassemblement à l'occasion du conseil des ministres de l'agriculture de l'Union Européenne à Bruxelles.

Dans le Tarn, FDSEA et JA du Tarn partagent. Une première rencontre a eu lieu, le 24 juillet, suivie d'une nouvelle réunion ce mercredi 19 août à la préfecture afin d'étudier la mise en place de ce plan de soutien dans le département. Certes, cela a permis le lancement de la cellule d'urgence pour le Tarn. Autour de la table, les services de l'administration (préfecture, DDT, impôts, services vétérinaires), la chambre d'agriculture, les banques, la maison de l'élevage, les organismes de gestion, les syndicats dont la FDSEA et JA, ainsi que la FDCUMA.


Mais pour Laurent Viguier, secrétaire général de la FDSEA du Tarn, cela reste très insuffisant ! "J'ai l'impression que rien n'a beaucoup avancé cet été. Le plan de soutien du gouvernement est une perfusion. Nous avons besoin de prix rémunérateurs. Alors proposer des aides ponctuelles, c'est bien, mais cela ne règle pas le problème ! Si on ne solutionne pas cette question de la rémunération des producteurs, alors le plan de soutien ne changera rien. La mobilisation du 3 septembre à Paris devra absolument faire réagir le gouvernement et le ministre de l'agriculture !"



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais