Aller au contenu principal

La parité réseau, le virage que les entreprises du photovoltaïque devront savoir négocier

De grands enjeux attendent la filière photovoltaïque, notamment autour de la «parité réseau». Olivier Carré et Christophe Colin, deux acteurs du marché tarnais, ont répondu aux questions du Paysan Tarnais.

Quels sont d’après vous les enjeux à moyen terme pour la filière photovoltaïque ?

O. Carré : Avec l’augmentation attendue du prix de l’électricité et le maintien des tarifs de rachat à un niveau bas, on devrait sous quelques années arriver à la «parité réseau». C’est le grand enjeu de demain. Nous devons très rapidement être prêts à faire du solaire pour l’autoconsommation. C’est une technologie qui démarre. Cela fonctionne très bien pour les entreprises qui utilisent l’électricité au moment où elle est produite, par exemple pour faire tourner des groupes frigorifiques en plein été. Le défi se situe plus au niveau du stockage. Nous avons d’ores et déjà mis un pied à l’étrier avec nos solutions solaires autonomes qui stockent et utilisent l’énergie de manière optimale. Nous allons utiliser cette intelligence pour l’adapter aux besoins de demain.

 

C. Colin : Il est clair que la «parité réseau» sera un virage qu’aucune entreprise de photovoltaïque ne devra manquer. Pour le particulier, il existe aujourd’hui déjà des kits de 1 à 2 kW qui permettent de produire et d’auto -consommer son électricité, avec ou sans batterie. Le principe est de ne pas partir sur des installations trop puissantes, afin d’être sûr de consommer tout ce que l’on produit. Ces dispositifs sont d’autant plus pertinents que la maison fonctionne avec beaucoup d’équipements électriques. Des innovations arrivent aussi sur le marché et vont rapidement faire évoluer la filière. Des capteurs hybrides sont aujourd’hui capables de valoriser la chaleur produite par la cellule photovoltaïque pour la restituer directement sous forme de chaleur ou pour chauffer de l’eau par exemple. En photovoltaïque, nous sommes à la croisée des chemins !


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais