Aller au contenu principal

Eau
La saison 2021 d'irrigation est maintenant lancée !

Retrouvez chaque semaine les conseils irrigation de la Chambre d’agriculture du Tarn qui seront diffusés dans les colonnes du Paysan Tarnais. 

© WIRESTOCK

Ce début juin est marqué par des conditions météorologiques très hétérogènes sur le territoire Tarnais. Certaines parcelles ont été plus gâtées que d’autres en matière de pluviométrie. Concernant les jours à venir, les prévisions annoncent un temps sec et chaud jusqu’à vendredi puis le retour d’un temps instable pour le week-end avec des orages et de la pluie. D’une manière générale, l’indice de sécheresse des sols superficiels agrégés décroche en raison des faibles pluies et du niveau de température élevé. Les sols sont plus secs qu’en 2020 à la même période (+2% ). 
Comme chaque année, nous avons mis en place un réseau de parcelles équipées en stations de mesures tensiométriques, qui se veut le plus représentatif possible des principales cultures irriguées du département. En effet, l’objectif est d’appréhender au mieux la disponibilité en eau pour la plante dans les sols tarnais. Les résultats nous permettent ainsi de pouvoir fournir un conseil à l’échelle départementale.
Le tableau ci-dessous en pièce jointe présente la localisation des parcelles suivies.
Les maïs ont pour la majorité été semés avant les précipitations du mois de mai. Les semis de soja, quant à eux, ont été semés un peu plus tard, fin mai pour la majorité.  

Conseils irrigation 

• Maïs :
Nous avons pu constater que les semis de fin mars  sont en moyenne au stade 10 feuilles. Pour les sols superficiels, il est donc conseillé de commencer l’irrigation si cela n’est pas déjà fait. Dans un sol profond, il est plutôt conseillé d’attendre fin de semaine et de voir en fonction des pluies annoncées pour le lancement de l’irrigation (à adapter en fonction de la durée du tour d’eau). 
Pour les semis mi et fin avril, nous avons constaté que le stade se situe autour de  8-10 feuilles. Dans ce cas, pour l’irrigation il est conseillé en sol profond d’attendre le début de semaine prochaine en fonction de la météo du week-end à venir et de la durée du tour d’eau. Concernant les sols superficiels, l’irrigation peut débuter progressivement avec une dose permettant de compenser les consommations à venir des maïs, de l’ordre de 5mm/jour. 
Concernant les maïs semés fin mai, le stade relevé en général est de 5-7 feuilles : pas d’irrigation avant avant la dixième feuille. Avant ce stade, le maïs ne valorise pas l’irrigation et n’est pas sensible au stress hydrique.

• Maïs semences :
La règle : les apports doivent être modérés mais plus fréquents qu’en maïs conso. C’est au stade 8-9 feuilles des rangs femelles qu’il peut être judicieux de déclencher l’irrigation, puisque ce stade traduit la programmation du nombre de rang par épi.
Cette année, les premiers semis (entre le 25/04 et 11/05) sont arrivés ou ont dépassé ce stade 8-9 feuilles. L’irrigation démarrera petit à petit sur ces parcelles, notamment sur les sols superficiels. Les apports devront compenser une consommation en eau des maïs encore faible, 3 à 4 mm/jour. Pour les parcelles semées après les fortes pluies à partir du 20 mai, le maïs est encore entre 4 et 7 feuilles donc pas d’irrigation à prévoir pour l’instant

• Soja :
La règle : en sols superficiels, l’irrigation est à démarrer au stade R1 (apparition des premières fleurs) ; en sols profonds, 12 à 15 jours après ce stade R1. 
Les sojas sont essentiellement au stade V1 (1er nœud, développement complet des feuilles unifoliées) V2 (2è nœud, 1ère feuille trifoliée). Il n’y a pas d’irrigation à prévoir pour le moment.

• Sorgho :
La règle : pas d’irrigation avant le stade 8 feuilles – gonflement. Une disponibilité en eau non-satisfaisante à ce stade là peut perturber l’épiaison de certaines variétés. Les semis n’ont pas atteint ce stade, ne pas prévoir d’irrigation.

• Tournesol :
La règle : dans les sols superficiels à très superficiels, une irrigation pourra être envisagée en début de floraison, sauf en cas de croissance excessive. En sol profond, l’irrigation n’est justifiée qu’en année sèche, à hauteur d’un seul tour d’eau (30 à 35 mm). Dans les autres cas, il convient d’attendre la fin de la floraison pour éventuellement envisager une irrigation. A ce jour, le stade floraison n’est pas atteint, aucune irrigation n’est à prévoir à ce stade.

• Toutes cultures : Des pluies sont annoncées en fin de semaine. Pour ceux qui auraient démarré l’irrigation, petit  rappel concernant la conduite à tenir en cas de pluie significative : interrompre son tour d’eau et le reporter de 1 jour tous les 5 mm à partir de 10 mm reçus (ex. : j’ai reçu 20 mm de pluie, j’interromps mon tour d’eau pendant 2 jours, puis je reprends et je termine mon tour d’eau).

Article rédigé avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et du CasDAR

Premières restrictions sur les petits bassins du Tarn

Après les températures basses du mois de mai, la température moyenne sur la première quinzaine de juin est supérieure aux valeurs normales de 2 degrés. La saison d’étiage commence, et avec elle les premières restrictions sur les petits bassins du Tarn. Étant donné la baisse des débits sur l’Agros et le Girou les restrictions sont maintenues au niveau 3 (100 % de restriction). Concernant le Bagas et l’En Guibaud les restrictions passent au niveau 2 (50% de restriction).
Les lâchers ont augmenté depuis le barrage de Saint Géraud pour compenser la perte de débit sur le Cérou, passant de 400 à 500 L/s.
Les bulletins hydrologiques habituels sont consultables sur le site internet de la Chambre d’agriculture du Tarn, rubrique Agroenvironnement puis Eau.
Article rédigé avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et du Cas DAR
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Ail rose de Lautrec : une récolte 2021 compliquée
L’accès aux parcelles est difficile en raison des pluies de fin de printemps et de début d’été.
Le gel et les pluies ont affecté la récolte 2021
Les excès et le manque d’eau pour les céréales ont débouché sur une forte hétérogénéité des rendements. La cellule régionale d’…
Un site internet pour tout l'enseignement agricole tarnais
Le site www.enseignement-agricole-tarn.fr offre un portail unique sur tous les établissements et toutes les formations dispensées…
Delga et Ramond poursuivent leurs actions
Sans surprise suite aux derniers scrutins régionaux et départementaux, Carole Delga et Christophe Ramond ont été respectivement…
Première édition du salon Viti-Vini, Vici ! le 8 juillet
Un après-midi d’échanges et de démonstrations pour découvrir toutes les innovations.
Un soir à la ferme : les JA remettent le couvert
Le syndicat a présenté, son plan pour mettre les produits tarnais sous les feux de la rampe. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais