Aller au contenu principal

L'action syndicale bovins viande du lundi 13 septembre à Albi et Castres en vidéo !

Toutes les images de la mobilisation des éleveurs bovins viande tarnais auprès des fournisseurs de la restauration hors-domicile. Elle avait pour but de dénoncer l'utilisation des viandes d'importation des pays hors UE et de réclamer une juste répartition des marges.

Côté cuisines centrales, la délégation de Castres a pu constater le sérieux et la transparence des équipes municipales qui ont mis à la disposition des éleveurs factures, étiquettes et appel d'offre.
Côté cuisines centrales, la délégation de Castres a pu constater le sérieux et la transparence des équipes municipales qui ont mis à la disposition des éleveurs factures, étiquettes et appel d'offre.
© FDSEA81

Lundi matin, les adhérents de la section bovins viande se sont regroupés afin de mener une action syndicale à Albi et Castres. En s'invitant dans les locaux de tous les acteurs de la filière, les éleveurs «enquêtent» pour savoir à quel niveau les prix «dérapent». D'un commun accord, les éleveurs se sont rendus à Promocash et à la cuisine centrale afin de pouvoir constater l'origine de la viande bovine commercialisée en restauration hors domicile.

Les représentants des éleveurs ont pu discuter avec les directeurs des différents sites. A l'issue de ces échanges il en ressort 2 éléments majeurs. D'une part certains distributeurs (Promocash) vendent peu de viande française. Ils expliquent cela par le fait que la viande en provenance de l'UE ou étrangère coûte 10 à 15% moins chère que la viande française. Les fournisseurs locaux ne sont pas présents car non référencés par la centrale d'achat. A Castres, toutes les viandes étaient exclusivement d'origine de race laitière.

Côté cuisines centrales, la délégation de Castres a pu constater le sérieux et la transparence des équipes municipales qui ont mis à la disposition des éleveurs factures, étiquettes et appel d'offre.
A Albi, la cuisine centrale n'a pas souhaité communiquer ouvertement sur la provenance de la viande commercialisée en refusant catégoriquement de coopérer à cette opération vérité. Les frigos municipaux renfermeraient-ils des secrets ?

Pour Didier Fonvieille, président de la section bovin viande, et Laure Senaux, représentante des Jeunes Agriculteurs du Tarn, il y a un réel manque de transparence de la part de cette collectivité. Mais aussi, il est regrettable que pour augmenter leur marge les distributeurs s'orientent préférentiellement vers des viandes de l'UE ou hors UE. Nicolas Maurel, JA, rappelait que cette première action était le début d'une période d'opération « vérité » avec les différents opérateurs de la filière.La mobilisation nationale pour la revalorisation de la production de viande bovine a débuté par une action visant la RHD. D'autres actions seront menées afin de pouvoir analyser l'ensemble des maillons de la distribution.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
La Ferme Tarnaise ouvre ses casiers connectés
Réunir des producteurs locaux sur un seul lieu de vente, spontanée ou en ligne, c’est l’engagement des nouveaux casiers connectés…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais