Aller au contenu principal

ELEVAGE
L’action technique, le fil rouge de La Maison de l’Elevage du Tarn

La Maison de l’élevage du Tarn a tenu son assemblée générale à Albi le 12 septembre. La structure adapte ses services pour proposer répondre aux besoins de la diversité de l’élevage tarnais

La tribune de l'AG de la Maison de l'élevage du Tarn : (de g. à d.) , Alain Trouche, (CA81), Hervé Tourmente (préfecture), Christian Galzin (Maison de l'élevage), Patricck Gayrard (Maison de l'élevage) et Goerges Paulin (Conseil général)
La tribune de l'AG de la Maison de l'élevage du Tarn : (de g. à d.) , Alain Trouche, (CA81), Hervé Tourmente (préfecture), Christian Galzin (Maison de l'élevage), Patricck Gayrard (Maison de l'élevage) et Goerges Paulin (Conseil général)
© A. RENAULT - Le Paysan Tarnais

Christian Galzin, président de la Maison de l’Elevage l’a rappelé : « les sujets d’actualité sont particulièrement nombreux en cette rentrée de septembre. Avec la réforme de la PAC, l’extension de la zone vulnérable, les cours des productions qui ne sont pas toujours à la hauteur, le prix des intrants toujours à un niveau élevé, sans oublier le climat de ce printemps qui n’a pas facilité l’implantation des cultures et la récolte des fourrages. »

Pour l’élevage tarnais, la situation est compliquée. Et le président de la Maison de l’élevage de poser cette question : « Où va l’élevage ? » rappelant aussi le poids économique de l’agriculture sur le département. « Un éleveur représente 7 emplois induits ! L’élevage a une part importante dans la consommation économique et dans la gestion des paysages et de l’environnement. »

Or les éleveurs tarnais manquent de visibilité sur leur avenir. La crise sanitaire de la FCO, bien que terminée, à laisser des traces. Le virus de Schmallenberg est venu ajouter son lot de difficulté, puisque le cheptel tarnais a été touché à différents niveaux. « La solidarité entre les éleveurs compensera partiellement seulement le manque à gagner » selon Christian Galzin.

Nouvelle organisation

Dans ce contexte morose, la Maison de l’élevage n’est pas restée atone et figée. « Notre fil rouge, c’est l’action technique. Nous allons tout faire pour relever ce défi. » Celui d’accompagner toujours plus et toujours mieux les éleveurs. « Nous faisons de gros efforts sur l’organisation de la structure, sur la formation des agents, sur l’évolution des métiers et sur la communication. »





Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les éleveurs tarnais en concours ce week-end à Saint-Gaudens
Au National limousin à Limoges où sur le ring des Pyrénéennes à Saint-Gaudens, la qualité des élevages tarnais sera bien…
La nouvelle carte de la zone vulnérable est sortie
Tout le nord et la moitié est du département sont désormais classés dans la nouvelle cartographie de la zone vulnérable…
Deux Tarnais en finale nationale de labours

Grâce à leurs belles prestations sur les terres du Gers lors de la finale régionale de labours, les Tarnais Romain Enjalran (…

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des…

Septembre sera placé sous le signe du don agricole
Les Journées nationales du don agricole organisées en Occitanie et dans toute la France en septembre.
Les JA régalent encore pour un soir à la ferme
La dernière soirée de la saison aura lieu ce samedi 4 septembre à Lempaut.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais