Aller au contenu principal

Lait : la productivité des bovins, ovins et caprins a continué de grimper en 2020

Les niveaux de production par animal augmentent pour les trois espèces couvertes par le contrôle laitier (bovins, ovins et caprins), d'après les résultats 2020 publiés le 27 septembre par l'Idele, France conseil élevage et le Comité national brebis laitière. En bovins, la production laitière brute atteint 8777 kg (+261 kg), tandis que la durée moyenne de lactation augmente de quatre jours, à 339 jours. Les taux sont aussi en croissance: +0,4 (à 40,5 g/kg) pour le taux butyreux; +0,3 (à 32,8 g/kg) pour le taux protéique. «Cette évolution de la production et des taux est à mettre en relation avec l’évolution des causes de non-qualification», explique un communiqué. Depuis mars 2020 (en bovins uniquement), les lactations ayant été contrôlées moins de trois fois sont considérées comme non-qualifiées (résultats pas assez robustes et donc exclus de l'évaluation génétique). En ovins également, «la production laitière moyenne augmente (+5,3 litres) et atteint 291,6 litres pour une durée de 169 jours». Les résultats progressent aussi en caprins, avec une production moyenne de 989 kg (+26 kg), un taux protéique de 33,4 g/kg (+0,2), un taux butyreux de 37,6 g/kg (+0,1), et une durée moyenne de lactation de 321 jours (+3 jours).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais