Aller au contenu principal

Emploi
L'artisanat est aussi en quête de main d'œuvre

La Chambre de métiers et de l’artisanat du Tarn met en lumière de façon originale les métiers qui recrutent.

Yogane Correa, ancien rugbyman vedette du Sporting club albigeois (SCA) qui est en train de prodiguer des soins du visage.
© Le Paysan Tarnais

Vous ne rêvez pas, c’est bien Yogane Correa, ancien rugbyman vedette du Sporting club albigeois (SCA) qui est en train de prodiguer des soins du visage sur notre photo ci-dessus. L’ancien sportif professionnel n’a pas ouvert son propre salon d’esthétique, il a simplement accepté de participer à l’opération apprenti d’un jour mené par la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) du Tarn, jeudi 10 juin sur le site de Cunac.
Organisée dans le cadre de la Semaine de l’artisanat, cette opération vise à mettre en lumière de manière originale les métiers de l’artisanat et les formations dispensées. Car, comme le monde de l’agriculture, l’artisanat est confronté au manque de candidats face aux postes à pourvoir et au défi du renouvellement des générations qui se profile.
“On a du travail, mais on ne trouve personne à embaucher, résume Jean-Michel Camps, président de la CMA du Tarn, lui-même maçon. Des artisans sont obligés de refuser des chantiers car ils n’ont pas suffisamment de personnel pour pouvoir les assurer.” C’est valable dans le bâtiment comme dans la restauration et tous les autres corps de métier de l’artisanat.
La situation est d’autant plus problématique que “la moitié des artisans à plus de 50 ans actuellement, note Jean-Michel Camps. Il y a une grosse problématique de reprise qui se profile.” Et cet enjeu concerne tous les territoires. “Un boulanger qui arrête son activité, ça se remarque tout de suite dans un village. Mais un charpentier ou un électricien, ça se voit moins, or c’est tout aussi synonyme de perte d’emplois et d’attractivité pour un territoire”, souligne le président de la CMA du Tarn.
Pour répondre aux besoins de main d’œuvre identifiés, des brevets professionnels esthétique  et jeps (jeunesse, éducation populaire et sports) seront ouverts à la rentrée de septembre. Le centre de formation du Tarn de l’université régionale des métiers et de l’Artisanat délivre ainsi 80 diplômes dans 70 métiers. Chaque année, près de 1 300 jeunes y sont formés et 700 en sortent pour rejoindre le monde du travail. “Ces apprentis sont de futurs salariés et les artisans de demain”, conclut Jean-Michel Camps.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais