Aller au contenu principal

OPA
L'attention portée aux exploitants en difficulté

La Chambre d’agriculture veille à ce que toutes les fermes tarnaises puissent traverser cette conjoncture difficile , ont rappelé les élus tarnais à l’occasion de la session du 18 mars.

Les élus de la Chambre d’agriculture se sont réunis en session plénière sous la présidence de Jean-Claude Huc, en présence de Marie-Line Lherm, vice-présidente du conseil départemental en charge de l’agriculture, et des représentants de la DDT, vendredi 18 mars.
L’actualité marquée par la guerre en Ukraine a occupé une large part des discussions. D’abord pour témoigner la solidarité tarnaise à l’égard du peuple ukrainien. Et aussi pour déplorer l’inflation sur le prix des carburants et des matières premières engendrée par le conflit. “Notre économie sera très affectée en profondeur”, déclare Jean-Claude Huc, soulignant que cette conjoncture touche surtout les systèmes d’élevage et que le niveau des charges avait déjà très fortement augmenté ces derniers mois.
Réagissant au plan de résilience présenté par le gouvernement français, le président estime que les “mesures concernant le carburant seront très insuffisantes à moyen terme. Nous veillerons à ce que les agriculteurs bénéficient de l’appui qui leur est indispensable. Nous nous mobiliserons avec les services de l’État pour recenser et accompagner les exploitations en difficulté.” Le président des JA, Christophe Rieunau abonde en ce sens : “Notre région n’est pas la mieux placée en termes de revenus,  le plan de résilience doit donc pouvoir être fléché sur nos exploitations d’Occitanie”.
Jean-Claude Huc estime par ailleurs qu’il faut “une coopération entre les filières végétale et animale, ce à quoi la Chambre d’agriculture travaille de longue date”.
Rappelant le soutien actif  du Département à l’agriculture tarnaise, Marie-Line Lherm note qu’à “chaque grande crise on se rend compte que l’agriculture nous nourrit et qu’elle est importante”. Cette guerre, qui met en lumière de manière dramatique  les enjeux de souveraineté alimentaire et énergétique, doit  donc “déboucher sur un moratoire concernant le green deal et la politique de la Ferme à l’assiette” pensée au niveau de l’UE, conclut Jean-Claude Huc. 

“Le Varenne de l’eau nous donne les moyens”

Les conclusions du Varenne de l’eau ont été présentées lors de cette session plénière par Pierre Goulard, chef de service à la Chambre régionale d’agriculture, et Julien Nedellec, chargé de mission à la Chambre d’agriculture du Tarn.
Un travail de prospective sur l’élevage dans le Haut Languedoc, mené par la Chambre d’agriculture en partenariat avec les trois communautés de communes et les acteurs du secteur a permis de définir les bases du plan d’adaptation.
“Les solutions sont multiples, indique Jean-Claude Huc. Nous avons besoin de continuer à investir dans cette thématique pour garder ces territoires vivants. Le Varenne de l’eau nous donne les moyens de travailler sur le sujet, à nous de voir comment le transposer sur le territoire.”

Délibérations

La Chambre d’agriculture du Tarn demande : 
• Pac 2023-2027 : que tout soit organisé afin de ne pas pénaliser les agriculteurs lors du paiement des aides compte tenu du risque de retard de mise en œuvre ; que le dispositif de monitoring ne soit pas utilisé à titre de “vidéo-surveillance” permanente ; que les contraintes et la diversité de l’activité agricole soient pris en compte et que les échéances basées sur des dates calendaires laissent la place aux dates basées sur les conditions agronomiques et climatiques.
• Egalim 2 : la mise en œuvre de la loi pour une juste rémunération des producteurs avec la fixation des prix de vente des produits agricoles intégrant les coûts de production, et pour que le prix des produits agricoles ne soit plus la variable d’ajustement lors des négociations entre fournisseurs et distributeurs ; des délais de mise en œuvre pour la mise en place dans de bonnes conditions des contrats entre le producteur et ses premiers acheteurs.
• Renouvellement de l’autorisation unique pluriannuelle de prélèvement pour l’irrigation : que le renouvellement de l’AUP se fasse à l’identique, sans prescription complémentaire.
• Dégâts de la faune sauvage :
-  loup : l’extension du cercle 2 aux communes de Sorèze, Dourgne, Verdalle, Massaguel, Les Cammazes, Saint-Amancet, Durfort ; l’extension de la ZDP à l’ensemble du massif de la Montagne Noire ; le prélèvement réactif des prédateurs posant problème et l’élimination des loups déviants ; l’intervention de la brigade loup, ou des lieutenants de louveterie sur la zone non qualifiée en ZDP ;
- grand gibier : la mise en place d’un plan de gestion efficace pour limiter les dommages ;
- semis de printemps : le classement du pigeon ramier en tant qu’espèce susceptible d’occasionner des dégâts ; le prise en charge financière des coûts liés aux re-semis des parcelles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
La Ferme Tarnaise ouvre ses casiers connectés
Réunir des producteurs locaux sur un seul lieu de vente, spontanée ou en ligne, c’est l’engagement des nouveaux casiers connectés…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais