Aller au contenu principal

Le 15 février 1946 était publié le premier numéro de la Revue agricole du Tarn

Dans le cadre de la célébration des 70 ans du Paysan Tarnais, retour sur le premier numéro de la Revue agricole du Tarn, premier nom du journal.

La première édition de la Revue Agricole du Tarn.
La première édition de la Revue Agricole du Tarn.
© Le Paysan Tarnais

A la sortie de la seconde guerre mondiale, dans le Tarn comme dans de nombreux départements français, le monde agricole se mobilise. Les alliés ont gagné la guerre. Mais tout est à reconstruire. Les moyens de production agricoles ont été dégradés par  les années de guerre et d'occupation. Le monde agricole doit faire face à un énorme défi : nourrir une population qui se trouve dans une grande difficulté. Voilà comment naissent de nombreuses revues agricoles. Le 15 février 1946, le premier numéro de « La revue agricole du Tarn, organe d'information et de vulgarisation » sort de l'imprimerie Pezous à Albi. Un numéro de 24 pages qui ne contient qu'une seule photo, et donc beaucoup de texte ! La revue est publiée, comme l'indique la mention sur la Une, « avec le concours de la direction des services agricoles et des organisations agricoles départementales. » Qui sont les fondateurs et contributeurs de l'époque ? La direction des services agricoles (ex DDAF et aujourd'hui DDT), la caisse régionale de Crédit agricole, la fédération des syndicats d'exploitants agricole (CGA aujourd'hui FDSEA), l'union départementale des coopératives d'approvisionnement, la fédération départementale des coopératives de culture mécanique, les caisses mutuelles d'assurances sociales et d'allocations familiales agricoles (ex MSA), les caisses mutuelles d'assurances agricoles (ex Groupama). D'autres organismes contribuent au contenu du journal : le génie rural, la conservation des Eaux et Forêts, la direction des services vétérinaires, le comité départemental des céréales, la fédération des syndicats d'élevage, la fédération des groupements de défense contre les ennemis des cultures, le syndicat départemental des maraîchers, la fédération des coopératives laitières...

« Notre But »

En page 4 du journal le comité de rédaction, dans un éditorial titré « Notre But » explique la situation et la raison d'être de la revue agricole qui vient de naître. « Au point de vue armature économique et professionnelle, il faut que les agriculteurs forgent les instruments qui assureront un meilleur rendement à leur travail et permettront la défense efficace de leurs intérêts. Un mouvement important a pris son essor dans ce but. Il est particulièrement marqué dans le Tarn où le réseau des syndicats professionnels et techniques s'étend et s'organise, où l'équipement coopératif se complète et devient plus puissant. Ce mouvement ne prendra cependant toute son ampleur que si les agriculteurs s'intéressent à la gestion de leurs Organisations Professionnelles, suivent et soutiennent leur action. »

Et le comité de rédaction poursuit « Une mission très importante reste donc dévolue dans ce rôle d'information et d'éducation à la presse agricole, surtout à une époque où les conditions économiques et sociales, au rythme que leur fait suivre le progrès international, évoluent à une vitesse qui déconcerte parfois nos générations paysannes. »

Les premiers numéros de La revue Agricole du Tarn sont mensuels. « Elle apportera chaque mois aux agriculteurs tarnais le maximum d'informations sur l'activité de leurs organisations professionnelles, sur toute les questions qui intéressent la vie de leurs exploitations et des articles techniques agricole rédigés sus une forme simple, avec le souci d'en dégager l'intérêt local. »



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais