Aller au contenu principal

Le blé repasse sous les 400€/t, face à l'espoir de «corridors» en mer Noire

Les cours du blé et du maïs ont nettement reflué ces derniers jours, sous l'effet conjugué d'une météo plus propice aux cultures et de l'espoir suscité par l'hypothèse de corridors maritimes pour sortir des céréales d'Ukraine. Pour la première fois en trois semaines, le cours du blé est repassé le 31 mai sous la barre de 400 euros la tonne sur Euronext, pour une livraison en septembre. «Trois éléments principaux expliquent cette détente» selon Gautier Le Molgat, analyste chez Agritel: un «essoufflement de la demande face à un niveau de prix délirant», une «amélioration des conditions de culture, notamment aux Etats-Unis», et l'espoir suscité par «les discussions sur les corridors maritimes» en Ukraine, où il reste encore 20 millions de tonnes de céréales à exporter en attendant la prochaine récolte. Après trois mois de blocus, le président russe Vladimir Poutine s'est dit lundi prêt à travailler avec la Turquie à la libre circulation des marchandises en mer Noire, y compris «des céréales provenant des ports ukrainiens». Les Européens voudraient placer l'ouverture de ces "corridors sécurisés" sous l'égide des Nations unies, afin d'offrir des "garanties légitimes de sécurité" à l'Ukraine qui devrait procéder au déminage de son port d'Odessa.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Les candidats invités à débattre sur les enjeux agricoles
A la veille du premier tour de scrutin, les organisations syndicales les ont interpellés pour échanger in situ à La Ferrandié à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais