Aller au contenu principal

Le Comité de développement du Ségala rencontre les élus

Le Codev du Ségala a invité les élus du Carmausin Ségala et de Val 81 à une présentation des entreprises agricoles. Une soirée d’échanges très intéressante de l’avis de tous.

Pour l’édition 2019 de la Journée de l’entreprise agricole, le Comité de développement du Ségala (Codev) a choisi d’aller à la rencontre des élus locaux en territoire rural. Après les élus du Grand Albigeois, les agriculteurs du Codev ont invité les maires et présidents des communautés de communes du Carmausin Ségala et de VAL81 ainsi que les conseillers départementaux et régionaux du secteur.

La JEA s’est tenue le 16 octobre en soirée chez Sylvie, Philippe et Florian Basse, au Gaec du Buisson Blanc, au Ségur. Cette rencontre «à la ferme» a réuni un peu plus de quarante personnes pour échanger autour de l’agriculture et renforcer ainsi les interactions entre les élus locaux et les chefs d’entreprise agricole.

Les participants ont été invités à suivre trois ateliers consacrés chacun à une thématique.

1. Présentation du Gaec du Buisson Blanc

Philippe, Sylvie et Florian Basse, les hôtes de la soirée, ont présenté leur exploitation qui produit du lait de vache depuis plusieurs générations. La fromagerie du Buisson Blanc a été créée en 2009, pour perpétuer la tradition familiale de fabrication de fromage blanc, beurre et crème fraîche au lait cru. Florian a rejoint ses parents dans cette aventure en 2017.

Aujourd’hui, le Gaec transforme et commercialise près de la moitié de sa production en circuits courts de proximité (Tarn, région Toulouse et Montauban) ; le reste du lait produit est valorisé en filière AB, avec la coopérative Sodiaal.

2. Favoriser l’approvisionnement en local

Pour cet atelier, le Codev a choisi de mettre en avant un acteur économique du territoire, en l’occurrence la boucherie-charcuterie-traiteur Rayssac, qui propose à ses clients du Carmausin une gamme de viandes (bœuf, veau, porc, agneau et volailles) issues d’élevages locaux. Pierre Rayssac, gérant de l’entreprise avec son épouse et ses enfants, a exposé les motivations qu’ils partagent pour œuvrer en faveur de l’approvisionnement local : la fierté de travailler des produits de qualité, la transparence et la traçabilité pour répondre aux exigences des consommateurs et la limitation des déplacements et des coûts. Ces propos ont été complétés par le témoignage de Sébastien Tarroux, éleveur de bovins viande et volailles du Ségala à Andouque.

3. Pratiques agricoles : un exemple d’adaptation, par étapes

Le Codev a sollicité Bruno Doumayzel, agriculteur à Monestiés, pour témoigner de son parcours et des changements de pratiques qu’il a mis en place sur son exploitation. A l’origine de sa réflexion, un très gros orage survenu en septembre 2011 après les semis de ray-grass qui a entraîné une forte érosion. D’où la question «comment préserver mon sol» ? C’est à partir de là qu’il s’est intéressé aux techniques culturales simplifiées et au semis direct et qu’il a repensé son système pour être autonome au niveau de l’alimentation de ses animaux. Une citation de Bruno qui résume bien son intervention : «J’ai trois troupeaux sur mon exploitation : mes vaches, mes poulets et mon sol».

On peut s’en douter, les témoignages apportés dans ces trois ateliers autour de thèmes en phase avec l’actualité agricole et les attentes sociétales ont suscité de nombreuses questions de la part des élus présents. Les intervenants ont expliqué leur activité en toute transparence et les débats ont été, de l’avis des organisateurs et des invités, très intéressants, bien que trop courts. Pour preuve, les discussions se sont poursuivies tard dans la soirée autour d’un apéritif dînatoire mettant à l’honneur les produits issus du territoire.

Une initiative saluée par les élus présents. Gageons que ces sujets feront l’objet de prochains échan-ges entre élus et agriculteurs autour de projets pour le territoire.

M-L. Cazenave (CA81)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais