Aller au contenu principal

Le Département annonce des mesures pour soutenir l’agriculture

Une enveloppe pour le développement des circuits courts et la baisse des tarifs du laboratoire d’œnologie départemental ont notamment été annoncées par Christophe Ramond.

© Le Paysan Tarnais

En ces temps de crise sanitaire aux conséquences économiques et sociales multiples, le Département du Tarn se fait fort d’être au plus près de la population. C’est ce qu’a tenu à rappeler le président du Conseil départemental, Christophe Ramond, lors d’une conférence de presse le jeudi 14 mai à l’hôtel du Département. Voici ce qu'il fallait retenir.

Des mesures pour l’agriculture tarnaise

Plusieurs mesures ont été annoncées. Rappelons d’abord la mobilisation active du Département pour la réussite du drive fermier solidaire, “réalisé en un temps record”, salue Christophe Ramond. Pour aller plus loin dans la facilitation de la vente directe et le développement des circuits courts, une enveloppe de 500 000 euros sera mobilisée pour le développement du maraîchage. “Cela correspond à la réelle volonté des consommateurs de trouver des produits de saison et locaux”, souligne le président du Département. La part des produits tarnais dans la restauration collective du Département (collèges, Ehpad…), aujourd’hui de 36%, sera augmentée significativement.

Conscient des difficultés de la filière viticole, Christophe Ramond a déclaré que le Département travaille pour “l’accompagner de manière optimale. Plus qu’un atout économique, Gaillac est un symbole de notre département. Nous serons aux côtés du vignoble dans ses démarches auprès des ministères et de l’Union européenne.” Concrètement, cela passe par une réflexion menée avec le laboratoire départemental d'œnologie départemental “pour réduire coûts dans les prochains mois”.

Sur le front de l’emploi, une prime à l’embauche de 500 € par mois, sur six mois, sera instaurée début juin pour les entreprises recrutant un bénéficiaire du RSA, en CDD ou en CDI. “C’est du gagnant-gagnant pour l’entreprise qui se fait aider financièrement et pour le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA”, commente Christophe Ramond.

Pour soutenir et développer l’emploi saisonnier, à partir de juin également, il sera possible de cumuler le RSA et une rémunération saisonnière sur six mois. Là encore, cela doit permettre aux filières agricoles de trouver de la main d’œuvre tout en favorisant le retour à l’emploi de personnes en difficultés.

D. Monnery

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
La filière ovine montre tout son potentiel aux jeunes
Une cinquantaine d’élèves des établissements d’enseignement agricole de la région ont participé à la 17ème finale…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais