Aller au contenu principal

Le Département présent pour la santé du cheptel tarnais

Une nouvelle convention prophylaxie a été signée pour marquer l'engagement du Conseil départemental auprès des éleveurs du Tarn en matière de sécurité sanitaire.

© LE PAYSAN TARNAIS

Rendez-vous important pour l'élevage tarnais, ce vendredi 30 avril à Bournazel. La Maison de l'élevage du Tarn et le Conseil départemental ont signé la convention prophylaxie qui les lie pour une nouvelle année. Au-delà d'une simple paraphe en bas de page, cette signature s'accompagne d'un budget conséquent de 565 000 EUR versés par le Département pour préserver la santé du cheptel tarnais.

Pour illustrer l'enjeu de ce moment, le président de la Maison de l'élevage et du Groupement de défense sanitaire (Alma-GDS), Patrick Gayrard, avait choisi d'inviter le président du Département, Christophe Ramond, sur l'exploitation de Guillaume Pradal, en compagnie des deux autres co-signataires de la convention : Vincent Viard, président du syndicat des vétérinaires du Tarn, et Emmanuel Esposito, directeur de Public labos. "J'ai voulu que nous nous retrouvions ici car c'est le type même d'un élevage moyen du Tarn", a expliqué Patrick Gayrard.

Après avoir fait le tour de l'exploitation en compagnie du maire de Bournazel, Jérôme Flament, et des conseillers départementaux, Aline Redo et André Fabre, chacun a pu prendre la parole pour souligner l'enjeu de cette convention.

"Le Conseil Départemental est fortement présent auprès des éleveurs tarnais, et je l'en remercie, a salué Patrick Gayrard. Le maintien d'un bon état sanitaire du cheptel départemental est une priorité pour nous, les éleveurs, vis-à-vis de la viabilité de nos exploitations, du bien-être de nos animaux et en termes de garantie pour le consommateur."

Le président du Conseil départemental, Christophe Ramond a rappelé : "Je suis très heureux qu'on avance ensemble depuis de nombreuses années. L'agriculture est un enjeu majeur de notre département. Il est essentiel pour nous d'être des facilitateurs pour le monde agricole à travers cette convention, notamment. Nous pouvons être fiers de nos productions tarnaises. Soyez assurés de notre soutien pendant de nombreuses années."

Enfin, Vincent Viard, président du syndicat des vétérinaires du Tarn, a rappelé que "l'investissement du département dans la lutte contre les maladies animales est très important. Même si nous parlons ici de santé animale, il s'agit en fait d'une seule santé. Le lien est très étroit entre la santé animale et humaine. Il est primordial de surveiller les maladies et d'éviter qu'elles apparaissent au sein des cheptels pour protéger la santé de toute la population."

D. Monnery

A quoi sert cette convention ?

A titre d'exemple, l'engagement du Département du Tarn représente une aide d'environ 200 EUR pour un élevage bovin moyen. Cela comprend :

o Une prise en charge d'une partie des honoraires des vétérinaires pour la réalisation des prophylaxies, permettant la qualification sanitaire des cheptels,

o Une prise en charge d'une partie des frais d'analyses de dépistage réalisées par le groupement d'intérêt public (GIP) Public Labos,

o Une participation aux frais sanitaires dans les cheptels ayant des problèmes sanitaires graves ou pour l'acquisition de garanties sanitaires volontaires.

    Sous-titre
    Vous êtes abonné(e)
    Titre
    IDENTIFIEZ-VOUS
    Body
    Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
    Sous-titre
    Vous n'êtes pas abonné(e)
    Titre
    Créez un compte
    Body
    Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

    Les plus lus

    Les éleveurs tarnais en concours ce week-end à Saint-Gaudens
    Au National limousin à Limoges où sur le ring des Pyrénéennes à Saint-Gaudens, la qualité des élevages tarnais sera bien…
    La nouvelle carte de la zone vulnérable est sortie
    Tout le nord et la moitié est du département sont désormais classés dans la nouvelle cartographie de la zone vulnérable…
    Deux Tarnais en finale nationale de labours

    Grâce à leurs belles prestations sur les terres du Gers lors de la finale régionale de labours, les Tarnais Romain Enjalran (…

    Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

    Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des…

    Septembre sera placé sous le signe du don agricole
    Les Journées nationales du don agricole organisées en Occitanie et dans toute la France en septembre.
    Les JA régalent encore pour un soir à la ferme
    La dernière soirée de la saison aura lieu ce samedi 4 septembre à Lempaut.
    Publicité
    Titre
    Je m'abonne
    Body
    A partir de 85€/an
    Liste à puce
    Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
    Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
    Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais