Aller au contenu principal

Le marché foncier Tarn-Aveyron-Lot très affecté par la récession !

L’assemblée générale de la Safalt est chaque année l’occasion de se pencher sur les marchés du foncier agricole et rural. Le bilan 2009 de la société est marqué par une forte baisse d’activité sur les trois départements Aveyron, Lot et Tarn. Explications.

M. Bou, président de la Safalt, aux côtés de M. Labarthe, du conseil général.
M. Bou, président de la Safalt, aux côtés de M. Labarthe, du conseil général.
© Le Paysan Tarnais

« Dans un contexte économique et agricole difficile affectant fortement le marché foncier, l'activité de la Safalt (Safer Aveyron-Lot-Tarn) s'est caractérisée cette année par un plafonnement des acquisitions et un ralentissement sensible des rétrocessions, entrainant un résultat financier en net recul ». C'est par cette phrase d'introduction du rapport d'activité qu'André Jacquot, le directeur de la Safalt, a résumé le bilan 2009 de la structure. Un panorama peint, comme chaque année, à l'occasion de l'assemblée générale de la société, qui avait lieu cette année à Albi.
Jusqu'à fin 2008, le marché foncier sur les trois départements semblait échapper à la crise financière et économique, du moins en ce qui concernait les surfaces. Les flux en valeur avaient, quant à eux, chuté de plus de 20%. La récession immobilière avait essentiellement frappé le segment « non agricole » du marché.
Mais la donne a changé. Cette année, le marché foncier a été caractérisé par une chute des surfaces mises en vente de -22 %. Une baisse sensible et régulière étalée depuis janvier jusqu'à la fin de l'année. Dans le même temps les valeurs ont continué de décroître de 18 %.

Le marché agricole
Alors qu'entre 2003 et 2008, le marché foncier agricole «était assez stable avec en moyenne 16 000 ha de surfaces, 2009 a été l'objet d'un brusque affaissement des surfaces vendues » a constaté André Jacquot. Il a présenté les chiffres pour les trois départements (cf. tableau 1).
Les transactions foncières à destination agricole enregistrées sur la zone d'action de la Safalt ne représentent qu'un peu plus de 1 % de la SAU des trois départements (soit 11 500 hectares pour 106 millions d'euros). Des chiffres qui caractérisent la fermeture conséquente du marché.
En terme de surface, l'année 2009 est caractérisée par une proportion importante de tranches inférieures à 5 hectares...

 

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez l'article complet dans le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais