Aller au contenu principal

Le Tarn en force à Paris pour faire valoir son savoir-faire

Une délégation d’élus du Département, accompagnée du président de la Chambre d’agriculture, est allée soutenir les producteurs tarnais à Paris, lundi 24 février.

Au cœur de l'immensité de la plus grande ferme de France, cet espace de 60m2 porte haut l’excellence de l'agriculture tarnaise : bienvenue au BistroTarn ! Durant toute la durée du 57e Salon international de l’agriculture de Paris, du 22 février au 1er mars, cette vitrine des Saveurs du Tarn fait goûter aux consommateurs franciliens les produits phares de l’agriculture tarnaise : ail rose de Lautrec, vins de Gaillac, veau d’Aveyron et du Ségala, agneau fermier des Pays d’Oc, charcuteries de Lacaune… La fine équipe des producteurs tarnais qui anime ce stand dans la bonne humeur et la convivialité caractéristiques du sud-ouest, aux côtés des salariés des Saveurs du Tarn, a reçu le soutien d’une importante délégation tarnaise, lundi 24 février. Le président du conseil départemental, Christophe Ramond, accompagné du vice-président en charge de l’agriculture, Didier Houlès, du sénateur Thierry Carcenac et de nombreux conseillers départementaux, s’est joint au président de la Chambre d’agriculture, Jean-Claude Huc, pour aller saluer tous les agriculteurs tarnais présents sur le salon. Un moment d’échange privilégié rythmé par des dégustations savoureuses.

«Le BistroTarn est une très belle vitrine qui permet de mettre en avant l’excellence des productions tarnaise en accueillant près de 130 000 visiteurs chaque année, souligne Christophe Ramond. C’est un formidable levier de valorisation de notre savoir-faire agricole.» À travers cette vitrine, le Département entend aussi rappeler qu’il «mène au quotidien une politique agricole de soutien et de proximité afin de jouer un rôle de facilitateur pour l’ensemble des filières du Tarn. Nous agissons en soutien constant de l’agriculture et des agriculteurs tarnais à hauteur de 2,8 millions d’euros par an. Et nous continuerons de le faire pour le développement durable du Tarn», insiste Christophe Ramond.

«Un juste retour de ce que l’agriculture apporte au Tarn»

Pour la première fois cette année, le Département a même pris en charge les frais de déplacements des animaux tarnais sur le salon à hauteur de 25%. «Nous sommes fiers de notre agriculture tarnaise et nous savons ce que nous lui devons en matière d’activité économique, de paysages, de tourisme, etc., assure Didier Houlès, vice-président du Département et président d’Agropoint qui porte les Saveurs du Tarn. Notre soutien sur ce salon est un juste retour de ce que l’agriculture apporte au Tarn. Nous avons ici une équipe motivée de producteurs qui montre une image jeune et dynamique de notre agriculture. C’est parfait pour répondre à la proximité souhaitée par le consommateur car aujourd’hui les gens ont besoin de savoir quelles sont les mains qui ont cultivé les produits qu’ils mangent.»

Et c’est avec fierté et envie que les agriculteurs tarnais remplissent cette mission. «J’adore venir parler de ma passion qu’est mon métier directement avec les clients, confirme Nicolas Boutié, producteur d’ail rose de Lautrec. C’est la cinquième fois que je viens sur le salon et je me régale toujours autant.» À voir ce producteur d’ail servir des verres de Gaillac à des consommateurs tandis que, dans le même temps, le viticulteur Séverin Blanc vend de l’ail rose de Lautrec à des clients, on se rend compte que cet esprit d’équipe n’est pas feint. «On est tous dans le même bateau, avec tous les producteurs présents et les équipes du Département, pour mettre en avant nos produits de qualité», résume Nicolas Boutié. Cette entraide n’est pas seulement précieuse pour la trésorerie : «On tisse des liens et des amitiés entre nous et tout cela crée une véritable solidarité».

D. Monnery

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais