Aller au contenu principal

Le Tarn veut attirer les touristes de Toulouse et Montpellier

Comme l’an dernier, Tarn Tourisme lance une grande opération de communication auprès des métropoles occitanes. Objectif : capter une clientèle de proximité pour relancer l’activité touristique.

© Le Paysan Tarnais

Aussi virulent soit-il, le virus de la Covid-19 n’a pas réussi à gripper totalement le tourisme dans le Tarn. C’est le vice-président du conseil départemental et président de Tarn Tourisme, Paul Salvador, qui le dit : ”L’année dernière n’a pas été excellente, mais elle n’a pas été mauvaise non plus”. Les confinements du printemps et de la fin d’année ont forcément terni l’activité, mais la fréquentation estivale a enregistré de belles performances dans ce contexte compliqué. Un résultat porté par le plan de communication massif “Le Tarn vous veut du bien”, lancé dès le printemps 2020 pour relancer l’activité touristique tarnaise.

“C’est pourquoi nous allons reconduire l’opération cette année”, présente Paul Salvador. Cette campagne de promotion en lien avec l’air du temps vise principalement les deux grandes métropoles occitanes, Montpellier et Toulouse. “On veut faire comprendre aux familles montpelliéraines et toulousaines qu’elles peuvent passer de très belles vacances dépaysantes sans aller très loin de chez elles”, poursuit le président de Tarn Tourisme. Avec du soleil, des plans d’eau, du patrimoine, de la gastronomie, du calme et des activités variées, le Tarn offre tout ce dont les vacanciers raffolent.

“Le Tarn est une destination touristique de premier plan au niveau national, estime Christophe Ramond, président du conseil départemental. En une semaine, on peut découvrir un environnement différent chaque jour. Il faut maintenant le faire savoir à la population.”

Maintenir l’attractivité du territoire est un enjeu essentiel pour le Département. “Le tourisme représente 5 000 équivalents temps plein dans le Tarn”, rappelle Christophe Ramond. Mais au-delà de ce nombre d’emploi, le tourisme est bénéfique à toute l’activité. “On l’a vu notamment l’été dernier à travers la forte affluence dans les caveaux du vignoble gaillacois, qui a été en partie le fruit de cette communication”, constate le président du Département.

Cette année, la campagne de promotion sera renforcée et adaptée pour rassurer et convaincre sur le potentiel de la destination Tarn. La notoriété du département sera portée par une campagne d’affichage sur un total de 662 espaces réservés à Toulouse et Montpellier (bus, panneaux, etc.). L’opération a débuté en avril-mai pour le déconfinement. Elle se poursuivra en juin-juillet en soutien de la saison estivale et se prolongera en septembre pour maintenir l’activité jusqu’à la Toussaint. Les sites emblématiques du Tarn qui s’afficheront en grand dans les métropoles régionales seront également abondamment relayés sur les réseaux sociaux et des campagnes de presse. On attend maintenant que les touristes viennent constater que les belles images du Tarn vantées sur les affiches tiennent toutes leurs promesses dans la réalité.

D. Monnery

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais