Aller au contenu principal

L’enseignement agricole fait sa rentrée et veut apprendre à «produire autrement» !

Dans l’enseignement agricole, privé et public, les élèves ont repris le chemin des salles de cours. Tour d'horizon des établissements agricoles dans le département.

© J-C. Gutner (Reussir)

Au LPA de Touscayrats, la rentrée s’est très bien passée, témoigne la directrice Marie-Hélène Vauthier. «Nous accueillons 425 élèces dont 212 pensionnaires. Cette année, nous avons mis en place un accueil particulier, au cours duquel chaque enseignant a rencontré les parents pour leur expliquer les objectifs de l’année. C’est un essai très positif.» L’établissement dispose d’une nouvelle salle polyvalente qui accueillera des activités diverses et des conférences. Les BTS Acse vont d’ailleurs travailler sur le thème du «produire autrement» et construire des conférences. L’année scolaire passée a été marquée d’une part, par les très bons résultats aux examens (97% de réussite) et d’autre part par la célébration des 50 ans du lycée.

A Brens, les élèves de l’Inéopole Formation MFR Midi-Pyrénées ont fait leur rentrée ce lundi. Les 2èmes année de BTS technico-commercial et Acse vont partir en mobilité à l’étranger dans 15 jours pour deux mois. «La nouveauté, cette année, c’est la réouverture d’une classe de Terminale en Bac Pro CGEA, explique Fabrice Crepieux, le directeur. La MFR de Peyregoux ferme sa section agricole et nous avons demandé à récupérer les classes de seconde et de première. Nous avons le projet de donner à cette filière entière une orientation agriculture bio forte.» De nombreux projets éducatifs sont en cours : continuité de programmes européens, ouverture de BTS technico-commercial en vins et spiritueux, BTS technico-commercial jardins et végétaux d’ornement et BTS SP3S (Services et prestations des secteurs sanitaire et social) en 2017, ingénieurie sur le projet d’implantation de maraichage sur le secteur de Canavières à Albi, projet avec l’Agapei sur l’autisme…

Bel Aspect Formations a aussi fait sa rentrée et accueille plus 300 Jeunes dès la 4ème (stages de découverte des métiers dans tous secteurs d’activités) au Bac professionnel dans les domaines du sanitaire et social, de la petite enfance, de la vente en alimentation et du commerce. Les adultes peuvent également se former dans le cadre de la formation tout au long de la vie dans les secteurs «sanitaire et social», «agricole». Quelques places restent encore disponibles en 4ème et 3ème par alternance, en Bac pro Vente et Bac Pro Services aux Personnes. Parmi les priorités de cette année scolaire 2016 2017 : la mise en place de la réforme du collège, la valorisation de notre alternance avec 50% d’école et 50% d’entreprise et la mobilité des jeunes (3 semaines à l’étranger pour les terminales)

Pour l’EPL, son directeur Eric Gaillochon fait un point sur l’évolution des effectifs sur les différentes structures. «Au niveau du LEGTPA, Albi Fonlabour comptabilise 525 apprenants dont 164 étudiants en BTS (contre 505 pour la rentrée 2015) avec une augmentation significative du nombre d’internes.» Au LPA Lavaur Flamarens, les effectifs sont stables avec quelques places disponibles sur le Bac Pro CGEA. Au CFAAH, également les effectif sont stables par rapport à 2015 avec 200 apprenants dont une vingtaine en Dima (dispositif d'initiation aux métiers en alternance). A noter l’ouverture d’un certificat de spécialisation «Jardinier de golf» sur laquelle il reste des places, ainsi que l’arrivée de Brigitte Salanson à la direction du centre de formation.

Pour le centre de formation pour adultes (CFPPA), les effectifs sont satisfaisants sur les formations BPREA, BPA travaux d'aménagements paysagers, Bac Pro production horticole et le CS constructions paysagères. Il reste des places en certificat de spécialisation «arrosage intégré» et «maintenance des terrains de sport et de loisir.

A. RENAULT

 

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais