Aller au contenu principal

Installation
Les initiatives des coopératives viticoles pour favoriser l’accès au foncier dans le Tarn

Les caves coopératives du Tarn se mobilisent pour financer l'achat de foncier et mettre ensuite à disposition de leurs viticulteurs adhérent ces parcelles. Deux démarches, deux exemples qui pourraient donner des idées.

Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier !
Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier !
© Le Paysan Tarnais

L’accès au foncier est un important frein à l’installation. Jeunes agriculteurs du Tarn travaille sur le sujet depuis de nombreuses années. Et les choses commencent à bouger. Pour leur dernier «petit-dej presse», le 13 décembre dernier, le syndicat avait choisi de présenter une initiative intéressante en la matière, celle de Vinovalie. L’union de caves coopératives a en effet sollicité des investisseurs extérieurs pour la création de groupements fonciers viticoles (GFV). Le premier créé, le GFV Astrolabe, réunit neuf investisseurs depuis un peu plus d’un an.

L’un d’eux, Yves Lagrèze, entrepreneur du bâtiment à Albi, revient sur cette expérience. «A une époque où les placements financiers sont aléatoires, ça a du sens d’investir sur son territoire. Le vin est un produit historique, emblématique du Tarn et que l’on a envie de défendre. C’est une aventure humaine aussi. Je découvre un autre milieu. Ces rencontres entre le monde agricole et celui de l’entreprise sont riches en échanges et en apprentissages. Ce sont de vrais sous avec de vrais gens. Pour moi, c’est du développement durable dans le vrai sens du terme !» Et puis, c’est une épargne sécurisée. «Beaucoup plus que des titres du CAC 40 !»

La cave coopérative de Labastide a, elle aussi, mené une opération de portage de foncier pour quelques uns de ses coopérateurs. A son départ à la retraite, Pierre Fabre de Donnazac, coopérateur à Labastide à Donnazac a vendu ses 40 ha de vigne. La cave de Labastide s’est alors mobilisée pour que cette exploitation reste dans son giron. Après de nombreuses réunions de concertation avec les coopérateurs voisins, la moitié de la surface a été achetée en direct par 6 adhérents. L’autre moitié a été achetée par la cave, par le biais d’une société civile immobilière (SCI). Ces parcelles sont louées à cinq coopérateurs voisins, dont plusieurs sont aussi acheteurs individuels.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
A69 : le territoire se prépare à l’arrivée de l’autoroute
Le comité de développement territorial a pour objectif de fédérer tous les acteurs concernés par la construction de l’A69.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais