Aller au contenu principal

Installation
Les initiatives des coopératives viticoles pour favoriser l’accès au foncier dans le Tarn

Les caves coopératives du Tarn se mobilisent pour financer l'achat de foncier et mettre ensuite à disposition de leurs viticulteurs adhérent ces parcelles. Deux démarches, deux exemples qui pourraient donner des idées.

Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier !
Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier !
© Le Paysan Tarnais

L’accès au foncier est un important frein à l’installation. Jeunes agriculteurs du Tarn travaille sur le sujet depuis de nombreuses années. Et les choses commencent à bouger. Pour leur dernier «petit-dej presse», le 13 décembre dernier, le syndicat avait choisi de présenter une initiative intéressante en la matière, celle de Vinovalie. L’union de caves coopératives a en effet sollicité des investisseurs extérieurs pour la création de groupements fonciers viticoles (GFV). Le premier créé, le GFV Astrolabe, réunit neuf investisseurs depuis un peu plus d’un an.

L’un d’eux, Yves Lagrèze, entrepreneur du bâtiment à Albi, revient sur cette expérience. «A une époque où les placements financiers sont aléatoires, ça a du sens d’investir sur son territoire. Le vin est un produit historique, emblématique du Tarn et que l’on a envie de défendre. C’est une aventure humaine aussi. Je découvre un autre milieu. Ces rencontres entre le monde agricole et celui de l’entreprise sont riches en échanges et en apprentissages. Ce sont de vrais sous avec de vrais gens. Pour moi, c’est du développement durable dans le vrai sens du terme !» Et puis, c’est une épargne sécurisée. «Beaucoup plus que des titres du CAC 40 !»

La cave coopérative de Labastide a, elle aussi, mené une opération de portage de foncier pour quelques uns de ses coopérateurs. A son départ à la retraite, Pierre Fabre de Donnazac, coopérateur à Labastide à Donnazac a vendu ses 40 ha de vigne. La cave de Labastide s’est alors mobilisée pour que cette exploitation reste dans son giron. Après de nombreuses réunions de concertation avec les coopérateurs voisins, la moitié de la surface a été achetée en direct par 6 adhérents. L’autre moitié a été achetée par la cave, par le biais d’une société civile immobilière (SCI). Ces parcelles sont louées à cinq coopérateurs voisins, dont plusieurs sont aussi acheteurs individuels.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Ruralité : «manifestation virtuelle» de la FNSEA et de la FNC (chasseurs) le 12 juin

La FNSEA et la FNC (fédération des chasseurs) appellent à une «manifestation virtuelle» le 12 juin pour «faire…

Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
De la qualité à la foire concours de Jarlard
Huit veaux ont été primés lors de la foire concours organisée par le marché de Jarlard, ce mardi 8 juinà Albi
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais