Aller au contenu principal

Les JA réaffirment leur fierté d’être agriculteur

Après la victoire de la liste FDSEA-JA aux élections Chambre d’agriculture et dans un contexte de hausse des installations, les JA du Tarn ont tenu une AG résolument tournée vers l’avenir.

«C’est le moment pour nous de réaffirmer notre fierté d’être agriculteur !» Le président, Christophe Rieunau, et le co-secrétaire général, Sylvain Laganthe, l’ont déclaré haut et fort à l’occasion de l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn, le jeudi 21 février à Couffouleux. Forts de leur succès commun avec la FDSEA aux dernières élections Chambre d’agriculture, les JA ont voulu faire passer ce message d’encouragement et de foi en l’avenir.

Un certain optimisme est en effet permis à la lecture du bilan 2018 des installations qui fait état de 69 nouvelles exploitations dans le département. Cet optimisme n’est toutefois pas béat et, malgré leur bonne humeur caractéristique, les Jeunes Agriculteurs n’occultent pas les difficultés. Forte abstention lors des dernières élections à la Chambre, agribashing… autant de sujets pour lesquels les JA veulent redoubler d’effort sur le terrain afin de capter davantage la confiance des professionnels et de regagner celle des consommateurs. À ce sujet, il n’y aura pas d’édition de Terre en fête cette année à la fin de l’été, au profit du déploiement d’une panoplie de nouveaux outils de communication. «Nous ferons tout, en 2019, pour aller au con-tact de nos concitoyens», annonce Christophe Rieunau.

L’enjeu du foncier

Après la matinée à huis-clos, comme à l’accoutumée, pour se dire les choses en toute liberté, les JA ont ouvert les portes de leurs débats afin d’évoquer ces sujets qui leur tiennent à cœur, et présenter leur rapport d’orientation 2019. Thème retenu : le foncier agricole «indispensable mais menacé». Une table ronde a ainsi été organisée avec Christian Lelièvre, directeur de la Safer, Thierry Chapel, directeur adjoint de la DDT, Claude Viguier, élu Chambre d’agriculture en charge de l’urbanisme, Vincent Deluppe, administrateur JA Occitanie, Benoît Arnaud, trésorier de JA 81 et enfin Sébastien Richard, trésorier national de JA et responsable foncier, qui avait répondu présent à l’invitation.

«L’enjeu énorme du foncier n’est pas nouveau mais la situation ne s’améliore pas, déplorent Christophe Rieunau et Sylvain Laganthe. C’est pourquoi nous avons souhaité rédiger trente-deux propositions afin d’améliorer le fonctionnement professionnel des transactions foncières et réaffirmer notre volonté de protéger le foncier. Il faut dire et redire que les politiques d’aménagement foncier doivent prendre en compte la ressource agricole. Il est indispensable de sanctuariser les terres agricoles à plus haute valeur ajoutée et d’arriver au zéro artificialisation nette des sols : quand une collectivité prend des terres d’un côté, elle doit en rendre de l’autre.»

D. MONNERY



Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais