Aller au contenu principal

Les zones humides dans un monde qui change

Rhizobiome organisait le 3 mars au lycée privé de Touscayrats la 3ème édition de l’école des Sagnes. Un colloque consacré aux zones humides du Tarn et notamment à l’impact des changements actuels sur ces milieux.

L'école des Sagnes s'est déroulée le 3 mars dernier au lycée agricole Touscayrats.
L'école des Sagnes s'est déroulée le 3 mars dernier au lycée agricole Touscayrats.
© Emilie Fernandez

Mis en œuvre en 2001, le réseau Sagne est un programme de conservation des zones humides développé essentiellement dans le Tarn, et qui est fondé sur une relation de partenariat étroit entre donneurs d'ordre publics (agence de l'eau, région, Etat, Europe) soucieux de conserver ses milieux, et propriétaires privés de sites de zones humides.
Tous les deux ans, le réseau se réunit pour un colloque intitulé « L'école des Sagnes ». La dernière édition avait lieu le 3 mars dernier au lycée agricole privé de Touscayrats. L'ambition de cette journée est de sensibiliser élus et citoyens, à l'enjeu de repenser notre rapport à la nature pour construire une nouvelle manière de préserver les espaces locaux, les territoires, le patrimoine naturel commun. Le thème de cette année était donc « Les zones humides dans un monde qui change ». Vaste programme que le réseau a voulu ouvrir non pas uniquement aux scientifiques, mais aussi aux philosophes, sociologues, politiques... L'objectif étant de confronter les regards et les approches. Il n'était pas question d'apporter des réponses toutes simples et des solutions toutes faites, mais bien de donner envie de construire une réponse à plusieurs voix, et au passage de faire entendre celle des citoyens et des élus du Tarn.

Laisser de côté les a priori
Une troupe de comédien avait fait le déplacement et le colloque s'est déroulé dans un chapiteau de cirque, histoire de défaire les codes habituels, de mettre les participants dans une situation inhabituelle pour laisser de côté les a priori.
Le colloque a d'abord débuté par une représentation remarquable des comédiens. Ils se sont emparés du thème des zones humides en racontant l'histoire d'un paysan du sud du département, ayant hérité d'une sagne et ne sachant pas quoi en faire. Conseillers agricoles, voisins agriculteurs, entrepreneur de travaux publics se succédant pour tenter d'apporter à l'éleveur une solution... Pas si facile de s'y retrouver pour lui ! C'est le réseau Sagne qui l'aida à valoriser cet espace.
Deuxième temps fort de ce colloque, la table ronde animée par Denis Cheissoux, journaliste de France Inter et animateur de l'émission « CO2 mon amour » et qui alimenté les débats autour de « penseurs » philosophes, scientifiques, économistes, politiques... Preuve que la nature, avec les zones humides, est en avance sur notre société. Une belle façon de comprendre les changements qui s'opèrent autour de nous.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais