Aller au contenu principal

L’indice des fermages 2017-2018 s’établit à 106,28 en baisse de 3,02%

L’indice national des fermages est paru le 19 juillet 2017 par arrêté ministériel. Dans le Tarn, un arrêté préfectoral en date du 26 septembre 2017 vient de le constater pour une application au 1er octobre 2017. Les bailleurs et preneurs peuvent donc indexer leur fermage.

Cet indice s’applique pour les échéances entre le 1er octobre 2017 et jusqu’au 30 septembre 2018.

Le nouvel indice des fermages est de 106,28. Il y a donc une baisse de 3,02% par rapport à l’année passée (indice de l’année passée : 109,59.

Le montant des minima et maxima a aussi évolué en fonction.

• minima : 22,08 € par hectare ;

• maxima : 205,09 € par hectare.

 

Le fermage viticole

(pour les échéances entre le 1er novembre 2017 et jusqu'au 31 octobre 2018)

La Commission consultative des baux ruraux (CCBR) comprenant notamment des représentants bailleurs et preneurs négocie chaque année le calcul de prix de denrée pour l’évolution des loyers en viticulture.

A compter du 1er novembre 2017, le cours des denrées servant de base au règlement des fermages viticoles a été fixé comme suit :

• vin AOC rouge : 93,73 € l’hectolitre ;

• vin AOC blanc : 99,77 € l’hectolitre ;

• vin IGP rouge rosé : 63,99 € l’hectolitre ;

• vin IGP blanc : 63,81 € l’hectolitre ;

• vin sans IG rouge rosé : 54,50 € l’hectolitre ;

• vin sans IG blanc : 54,88 € l’hectolitre.

 

Nouvel indice du fermage des maisons d’habitation

Enfin, l’indice de référence des loyers (IRL-Insee) pour le deu-xième trimestre 2017 qui permet d’actualiser le fermage des maisons d’habitation comprises dans un bail rural est de 126,19, il soit une augmentation de 0,75% par an.

• minima : 0,96 €/ m² / mois

• maxima : 4,82 €/ m² / mois

S. CHAUMARD (SDFM & ATBBR)

 

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Loyers minima et maxima des vignes fermages viticoles

Pour fixer le cours des denrées, la moyenne pondérée du cours des vins des 3 dernières années a été prise en compte.

Un accord a été trouvé lors de la CCBR du 25 septembre 2017 : une variation moins importante pour le vin sans IG rouge rosé et vin sans IG blanc a été consentie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais