Aller au contenu principal

L’indice des fermages 2017-2018 s’établit à 106,28 en baisse de 3,02%

L’indice national des fermages est paru le 19 juillet 2017 par arrêté ministériel. Dans le Tarn, un arrêté préfectoral en date du 26 septembre 2017 vient de le constater pour une application au 1er octobre 2017. Les bailleurs et preneurs peuvent donc indexer leur fermage.

Cet indice s’applique pour les échéances entre le 1er octobre 2017 et jusqu’au 30 septembre 2018.

Le nouvel indice des fermages est de 106,28. Il y a donc une baisse de 3,02% par rapport à l’année passée (indice de l’année passée : 109,59.

Le montant des minima et maxima a aussi évolué en fonction.

• minima : 22,08 € par hectare ;

• maxima : 205,09 € par hectare.

 

Le fermage viticole

(pour les échéances entre le 1er novembre 2017 et jusqu'au 31 octobre 2018)

La Commission consultative des baux ruraux (CCBR) comprenant notamment des représentants bailleurs et preneurs négocie chaque année le calcul de prix de denrée pour l’évolution des loyers en viticulture.

A compter du 1er novembre 2017, le cours des denrées servant de base au règlement des fermages viticoles a été fixé comme suit :

• vin AOC rouge : 93,73 € l’hectolitre ;

• vin AOC blanc : 99,77 € l’hectolitre ;

• vin IGP rouge rosé : 63,99 € l’hectolitre ;

• vin IGP blanc : 63,81 € l’hectolitre ;

• vin sans IG rouge rosé : 54,50 € l’hectolitre ;

• vin sans IG blanc : 54,88 € l’hectolitre.

 

Nouvel indice du fermage des maisons d’habitation

Enfin, l’indice de référence des loyers (IRL-Insee) pour le deu-xième trimestre 2017 qui permet d’actualiser le fermage des maisons d’habitation comprises dans un bail rural est de 126,19, il soit une augmentation de 0,75% par an.

• minima : 0,96 €/ m² / mois

• maxima : 4,82 €/ m² / mois

S. CHAUMARD (SDFM & ATBBR)

 

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Loyers minima et maxima des vignes fermages viticoles

Pour fixer le cours des denrées, la moyenne pondérée du cours des vins des 3 dernières années a été prise en compte.

Un accord a été trouvé lors de la CCBR du 25 septembre 2017 : une variation moins importante pour le vin sans IG rouge rosé et vin sans IG blanc a été consentie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais