Aller au contenu principal

L'installation Biométharn a été inaugurée sur une exploitation agricole d'Aiguefonde

Premier site agricole d'injection de biométhane en Occitanie, Biometharn a été officiellement inauguré le 30 octobre sur l'exploitation de Jacques et Pierre Assémat à Aiguefonde.

La présidente de la région Occitanie-Midi-Pyrénées, Carole Delga a inauguré l'installation de méthanisation Biometharn, de Jacques et Pierre Assemat, agriculteurs à Aiguefonde, en présence de nombreuses personnalités du monde de l'énergie et de l'agriculture, mardi 30 octobre. Il s'agit d'une première dans la région avec un site de méthanisation de type agricole injectant sa production de gaz vert renouvelable dans le réseau de distribution de gaz de GRDF. Ce projet envisagé en 2014 est entré en service fin aout 2018.

L'unité de méthanisation Biometharn transforme les déchets produits par le troupeau de 240 vaches, mais aussi la paille et les résidus de cultures, qui sont collectés dans un digesteur hermétique au sein duquel ils sont dégradés. Le biogaz produit est ensuite filtré, épuré, et injecté dans le réseau GRDF. Ce biométhane produit, en plus d'être «vert», présente toutes les qualités du gaz naturel et alimente alors les habitants et industriels locaux pour leurs besoins.

Cette installation est une illustration concrète de l'économie circulaire puisque même les résidus de la méthanisation, «le digestat» qui contient de l'azote minéral, est réutilisé comme fertilisant naturel pour les cultures. L'ensemble de ce procédé supprimant même les anciennes odeurs présentes sur l'exploitation.

Et cette boucle vertueuse pourrait se compléter dans un futur proche, puisque l'idée d'une station-service alimentant les véhicules fonctionnant au bio-GNV (Gaz Naturel Véhicule) fait son chemin, répondant ainsi à la préoccupation de la qualité de l'air. En effet, le GNV, et à fortiori le bio-GNV produit à base de déchets, constitue aujourd'hui la seule alternative au diesel pour les véhicules lourds avec une réduction de 95% des émissions de particules, de 80% de CO², de 50% du bruit de fonctionnement.

Cette installation illustre la contribution du monde agricole et du biométhane à l'objectif de la Région Occitanie de devenir une région à énergie positive à horizon 2050 : c'est-à-dire couvrir 100 % de sa consommation par la production d'énergies renouvelables locales et ainsi être exemplaire dans la réussite de la transition énergétique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais