Aller au contenu principal

Robot de traite
Manuel Dona : " Je suis à la recherche d'un confort de vie"

Manuel Dona possède un troupeau de 50 vaches laitières. Son exploitation est de 86 ha en SAU, dont 30 hectares pour de la culture de vente et le reste exclusivement pour son troupeau. En 2012, il a obtenu l’autorisation de produire pour un quota de 450 000 L/an.

Manuel Dona
Manuel Dona
© Le Paysan Tarnais

Pourquoi avoir choisi d’installer un robot de traite ? Quand l’idée vous est venue ?

L’objectif de l’investissement d’un robot est surtout, pour moi, l’allégement du travail de la traite. Cette installation va me permettre de trouver une souplesse dans mon organisation professionnelle et personnelle. Mon but n’est pas de produire plus, mais vraiment de supprimer la contrainte de l’heure. Je suis à la recherche d’un confort de vie. L’idée m’est venue en 1997, à Nantes, lors d’une démonstration de traite robotisée. Depuis, l’idée a fait son bonhomme de chemin et en 2011, je me suis lancé dans le projet. J’ai visité un élevage, assisté à des portes ouvertes, pour me renseigner au maximum. En mars 2011, j’ai fait une étude sur le bâtiment existant, car je ne voulais pas investir dans une nouvelle infrastructure. Par chance, mon bâtiment correspondait.

 

Pourquoi avoir choisi un robot de traite d’occasion ?

Je ne pouvais pas investir dans du matériel neuf, j’ai acheté donc acheté un robot de traite d’occasion qui a 4 ans. Ce choix est tout simplement dû au tarif. Il s’agit d’un modèle évolutif. J’ai donc le nouveau logiciel.





Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
A69 : le territoire se prépare à l’arrivée de l’autoroute
Le comité de développement territorial a pour objectif de fédérer tous les acteurs concernés par la construction de l’A69.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais