Aller au contenu principal

Robot de traite
Manuel Dona : " Je suis à la recherche d'un confort de vie"

Manuel Dona possède un troupeau de 50 vaches laitières. Son exploitation est de 86 ha en SAU, dont 30 hectares pour de la culture de vente et le reste exclusivement pour son troupeau. En 2012, il a obtenu l’autorisation de produire pour un quota de 450 000 L/an.

Manuel Dona
Manuel Dona
© Le Paysan Tarnais

Pourquoi avoir choisi d’installer un robot de traite ? Quand l’idée vous est venue ?

L’objectif de l’investissement d’un robot est surtout, pour moi, l’allégement du travail de la traite. Cette installation va me permettre de trouver une souplesse dans mon organisation professionnelle et personnelle. Mon but n’est pas de produire plus, mais vraiment de supprimer la contrainte de l’heure. Je suis à la recherche d’un confort de vie. L’idée m’est venue en 1997, à Nantes, lors d’une démonstration de traite robotisée. Depuis, l’idée a fait son bonhomme de chemin et en 2011, je me suis lancé dans le projet. J’ai visité un élevage, assisté à des portes ouvertes, pour me renseigner au maximum. En mars 2011, j’ai fait une étude sur le bâtiment existant, car je ne voulais pas investir dans une nouvelle infrastructure. Par chance, mon bâtiment correspondait.

 

Pourquoi avoir choisi un robot de traite d’occasion ?

Je ne pouvais pas investir dans du matériel neuf, j’ai acheté donc acheté un robot de traite d’occasion qui a 4 ans. Ce choix est tout simplement dû au tarif. Il s’agit d’un modèle évolutif. J’ai donc le nouveau logiciel.





Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais