Aller au contenu principal

Portrait
Marie Jougla, éleveuse ovine à Anglès

  

Pouvez-vous vous présenter ? 

"Je m’appelle Marie Jougla, j’ai 44 ans et je suis mère de deux enfants de 16 et 18 ans. J’ai fait mon BEP, mon BAC et mon BTS à Touscayrats. J’ai ensuite été salariée agricole et conjointe collaboratrice à partir de 2009. Et depuis 2011, je suis associée avec mon mari en Gaec sur notre exploitation de brebis laitières sur la commune d’Angles. Nous en avons 500. Nous avons aussi sur place une fromagerie où l’on transforme le lait. L’exploitation s’étale sur 155 hectares, cultivés essentiellement en prairies. En parallèle, je suis adhérente à la FDSEA du Tarn depuis quelques années, après avoir été aux JA. Je suis aussi conseillère prud’homme à Castres dans le secteur agricole." 

Pourquoi avoir choisi cette profession ?

"Je ne suis pas issue d’une famille d’agriculteurs mais j’ai toujours aimé les bêtes, plus pour le lait que pour la viande. Lorsque j’ai rencontré mon mari, il avait déjà ses brebis alors je l’ai suivi. J’aime aussi le fait d’être indépendant dans son travail en tant que responsable d’exploitation. Malgré quelques tâches répétitives, j’aime aussi la variété que l’on a dans notre métier. On touche à tout, aussi bien sur l’élevage des animaux que sur l’administratif."

Que représente pour vous la place de la femme aujourd'hui dans l'agriculture ?

"Il y a de moins en moins de différence aujourd’hui avec les hommes dans le monde agricole. Sur ma commune, il y a beaucoup d’agricultrices qui s’occupent des exploitations et qui s’en sortent très bien. On arrive à s’adapter aux contraintes que sont par exemple les charges lourdes. Je pense qu’il n’y a plus de comparaison à faire maintenant entre un homme exploitant et une femme. Il faut aussi arriver à jongler avec le travail et la vie de famille, pour prendre du temps pour les enfants."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

Théo Vergely, sur les traces du père

S’il est officiellement installé depuis le 1er février, Théo Vergely, 21 ans, parcourt l’exploitation familiale depuis son…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

À Gaillac, la FDSEA et les JA poursuivent la mobilisation

Les agriculteurs tarnais se sont retrouvés le 17 février sur la place de la mairie pour montrer une nouvelle fois leur…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

En 2024, la FDSEA veut remettre les têtes à l'endroit

L’assemblée générale du syndicat s’est logiquement concentrée autour des actions de 2023 mais aussi les sujets qu’il faudra…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais