Aller au contenu principal

Moissonneuses-batteuses : "des options intéressantes et un bon rapport qualité/prix"

A la Sarl En Pages à Ambres, Nicolas et Laurent Pelissier viennent de renouveler la moissonneuse batteuse de leur entreprise de travaux agricoles. Pour la 3ème fois de suite, ils ont choisi une Claas. Présentation de la machine.

Nicolas et Laurent Pelissier de la Sarl En Pagès à Ambres apprécient les performances de leur nouvelle moissonneuse-batteuse.
Nicolas et Laurent Pelissier de la Sarl En Pagès à Ambres apprécient les performances de leur nouvelle moissonneuse-batteuse.
© Le Paysan Tarnais

Chaque année, la Sarl En Pages, basée à Ambres, moissonne environ 1 000 ha de grandes cultures. Nicolas et Laurent, les deux associés de cette entreprise de travaux agricoles, renouvellent leur machine tous les 4 à 5 ans. Ils ont effectué la dernière campagne avec une Lexion 760 Montana. «C’est la 3ème Claas de suite que nous achetons. Nous avons aussi travaillé avec New Holland et John Deere, mais actuellement, nous considérons que c’est la marque qui présente les meilleurs rapports qualité / prix.»

Pour les entrepreneurs, le choix est simple : ils prennent à chaque fois le plus gros modèle des moissonneuses batteuses équilibrées. «Nous avons la chance de travailler des parcelles de grande taille. Mais la moitié des surfaces sont en pentes. A certains endroits, on se faisait peur. La correction de devers est donc indispensable. On a vraiment gagné en confort : on n’est plus obligés de se tenir aux vitres. Et puis, maintenant, on peut travailler dans les longueurs les plus grandes, même si c’est en travers de pente ! On ne perd plus de temps ni de carburant à monter et descendre systématiquement !»

Ensuite, ils trouvent chez Claas un certain nombre d’options particulièrement intéressantes et pas toujours disponibles dans les autres marques. A commencer par tout ce qui va toucher justement à la gestion de l’inclinaison de la machine. «La compensation de dévers est gérée à plusieurs niveaux. Grâce au châssis pivotant bien-sûr, mais aussi au niveau de la table de préparation avec l’option 3D. La grille supérieure s’adapte à la pente par une commande active. Ce système est complété par la compensation de dévers 4D qui joue sur les volets des rotors et l’ouverture de la grille inférieure. Résultat : le nettoyage des grains est toujours de très bonne qualité, même dans les coteaux !»

Un rendement toujours au top !

Au-delà de cette gestion de la pente, Nicolas et Laurent Pelissier citent plusieurs nouveautés intéressantes sur cette Claas Lexion 760 Montana. «C’est la première fois qu’on teste une machine équipée de l'«APS hybrid system», sorti récemment. Il associe un battage transversal pour la pré-séparation à un système de séparation des grains à rotors. Du coup, on a vraiment moins de pertes. Les réglages de la moissonneuse sont gérés par le dispositif «Cemos automatique». La machi-ne s'adapte toute seule à la moin-dre variation au sein de la parcelle pour maintenir le débit et la qualité de récolte. On a juste à lui fixer un seuil de perte à ne pas dépasser ! En parallèle, le «Cruise Pilot» régule automatiquement la vitesse d'avancement. Toutes ces options combinées répondent à l’objectif qui est le plus important pour nous : un rendement maximum !»

S. Lenoble

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais