Aller au contenu principal

Origine des produits : 30% de faux «Made in France» sur les étals des marchés (DGCCRF)

La direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF, ministère de l’économie) a publié, le 31 janvier, un bilan des investigations menées en 2020 par les autorités pour détecter les «techniques de francisation des denrées», en d’autres mots, les fraudes au Made in France. Sur les plus de 820 actions de contrôles, menées dans 452 établissements, 140 «ont fait l’objet de suites» dont vingt procès-verbaux pénaux pour «tromperie et pratiques commerciales trompeuses». Le plus fort taux de fraude revient aux marchés et aux foires où les contrôles ont révélé des pratiques «non-conformes» dans près de 30% des cas, contre 25% dans les autres points de ventes. Le taux de non-conformité au stade de la production descend à 16% et 5% chez les grossistes. Les infractions les plus souvent relevées sont «les pratiques commerciales trompeuses, les tromperies sur l’origine et les anomalies sur l’étiquetage, la traçabilité et la facturation», énumère la DGCCRF. Elle cite l’exemple d’apiculteurs «qui commercialisent à la fois leur production et du miel de négoce et qui en profitent pour frauduleusement augmenter leur profit par la francisation de miels étrangers». Des pratiques décelées également chez des producteurs et des vendeurs de jus de pommes et de «fruits et légumes non-transformés».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
La Ferme Tarnaise ouvre ses casiers connectés
Réunir des producteurs locaux sur un seul lieu de vente, spontanée ou en ligne, c’est l’engagement des nouveaux casiers connectés…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Jachères : participons massivement à la consultation
Une suspension temporaire de l’interdiction de broyage ou de fauchage des jachères est soumise à consultation publique. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais