Aller au contenu principal

Rencontre
"Permettre des circuits les plus courts possible"

Mercredi 20 mars dernier, producteurs, artisans et représentants de la restauration collective étaient réunis au cours de la matinée à Terre-de-Bancalié, pour participer au salon AgriLocal 81.

“Il y a tous types de productions aujourd’hui. De l’entrée au dessert.” Quentin Marino, animateur du salon, se réjouit de la présence des 28 exposants pour cette première dans le Tarn. Épicerie sucrée, salée, pain, œufs, fruits & légumes, viandes, fromages et yaourts… tout le panel de productions du département était représenté sur les stands du salon. Il n’était toutefois pas ouvert au grand public : “Était invitée la restauration collective uniquement. À savoir les collèges du Tarn, quelques lycées, des EHPAD, la cuisine centrale…” explique l’animateur, qui accompagne également les fournisseurs et acheteurs dans la réglementation de la commande publique.

Producteurs et acheteurs, sur la même longueur d'ondes ?

Organisée par le Département du Tarn, et appuyée par un soutien technique de la Chambre d’agriculture et la Chambre des métiers et de l’artisanat, la matinée a été propice aux rencontres, comme nous le confie Jasmine Gibert, productrice de pain : “Nous sommes ici pour nous rapprocher des collectivités. Le but étant aussi de produire un peu plus en semaine, et moins le week-end ! L’ambiance est sympa, c’est surtout beaucoup de prises de contacts et d’informations. On a déjà vu passer pas mal de monde sur notre stand depuis 9h.” Justement, qu’est-ce qui pousse la restauration collective à s’engager dans cette initiative ? Bruno Bégué, chef cuisinier au collège des Clauzades de Lavaur, nous répond : “Le salon m’a permis d’échanger avec des collègues, mais aussi de discuter avec certains producteurs qui ont quelques réticences à s’engager avec la restauration collective. J’ai également pu entendre des idées intéressantes de personnes que je ne connaissais pas. Énormément de collégiens n’ont pas la chance de pouvoir manger local chez eux. Aujourd’hui, j’ai la nette impression que beaucoup plus de collégiens préfèrent les produits locaux et fermiers. Au collège, nous servons plus de 900 couverts par jour. Nous avons adhéré à AgriLocal et depuis, on a pu développer des partenariats avec des producteurs.” Anticipation et adaptation sont les maîtres mots pour mener à bien cette démarche : “Il faut qu’on ait un regard qui va un peu plus loin qu’une semaine. C’est donc primordial d’avoir un appel d’offres important. Ça nous arrive aussi par exemple d’acheter une bête entière. On veut montrer aux éleveurs qu’ils n’élèvent pas pour rien. Les producteurs s’adaptent à nos demandes, et de notre côté on s’adapte à leur manière de produire. Par exemple, nous arrivons à travailler avec une productrice de yaourts et de fromages blancs alors qu’elle ne possède que 4 vaches. Aussi, notre rôle en tant que cuisiniers, c’est d’aller voir les collégiens pour avoir des retours. Il y a toujours des choses à améliorer. Nous sommes un petit peu les intermédiaires entre les jeunes et les producteurs”, commente-t-il. Enfin, interrogé sur l’initiative en elle-même, le chef cuisinier reste optimiste pour la suite : “On sent vraiment le Département du Tarn très investi. Il faut essayer de tisser une toile pour avoir des circuits les plus courts possible. Si on continue comme ça, pas de doute, ça va matcher !”

Maryline Lherm, vice-présidente du Conseil départemental du Tarn, chargée de l’agriculture : 

“AgriLocal, c’est une plateforme nationale à laquelle le Tarn a adhéré il y a un peu plus de 2 ans maintenant. En France, ce sont au total 38 départements qui ont fait de même. Cette mise en relation entre fournisseurs et acheteurs permet de manger bien, local, et bon ! Il est important de rappeler que les cuisiniers ont aussi un rôle à jouer là-dedans, et ils le jouent bien. C’est important de conserver cet art de la cuisine. De plus, ces initiatives permettent de supprimer tout ce qui est emballage plastique, et c’est aussi un sujet qui nous tient à cœur. En entrant ici tout à l’heure, j’ai sincérement senti une dynamique, et une connexion sur chaque stand pour faire diffuser le plus largement possible des produits tarnais. Au Département, on est très motivés à l’idée de continuer de progresser à ce niveau-là.” 

AgriLocal, c’est quoi ? 

Créée en 2012, l’association AgriLocal favorise le circuit court en restauration collective. Depuis 2021, la démarche existe sous la forme d’un dispositif départemental dans le Tarn : AgriLocal 81. Celui-ci est mis en lumière grâce à une plateforme web permettant une mise en relation entre agriculteurs/fournisseurs locaux et la restauration collective, publique et privée du Tarn. Mais puisque rien n’égale l’échange de vive voix, c’est donc le mercredi 20 mars dernier qu’a été organisé la première édition du salon AgriLocal 81.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Rendez-vous les 6 et 7 avril à Réalmont !

La célèbre foire d'avril ouvrira ses portes le 6 avril pour 2 jours de convivialité autour de l’agriculture. 

À l'agglo Gaillac-Graulhet, "on marche aussi sur la tête"

TFNB, accès à l’eau, aménagement des routes, les agriculteurs tarnais ne sont pas satisfaits de la politique agricole sur le…

Matthias Bascoul : agriculteur dans l'âme !

Depuis sa plus tendre enfance, Matthias se projette dans l’exploitation familiale. Après des études en biologie, il renoue…

La dure poussée du Paulownia dans le Tarn

Le Paulownia a un potentiel de croissance époustouflant dans les conditions idéales mais que penser de lui dans les conditions…

Réalmont : les éleveurs tarnais récompensés

Découvrez tous les résultats aux concours départementaux Blonde d'Aquitaine, Limousine et Prim'Holstein

Foire de Réalmont : "C'est l'esprit de groupe qu'il faut considérer !"

La Foire de Réalmont, ça commence ce samedi. Mais pour les Réalités Réalmontaises, cela fait bien plus de 6 mois qu’elle est…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais