Aller au contenu principal

Témoignage
Plus de volume journalier avec autant de rotations

En août dernier, la Cuma de Mailhoc a reçu sa cuve d’épandage qui est proposée en service complet aux adhérents du groupe. Explications sur les éléments qui ont guidé le choix.

À l’aube de ses 10 ans de carrière, la cuve à lisier a fait l’objet d’un remplacement sans pour autant tout révolutionner. “On était satisfaits de l’ancienne, explique Florian Poux. Rester sur un modèle connu faisait partie des critères mais d’autres marques ont été étudiées.” Le nouvel investissement s’est porté sur une cuve de 18 m3 contre 15 sur l’exemplaire précédent. La largeur du pendillard n’a pas évolué et reste à 15 mètres. Cet organe a pu être pris en charge en partie par des aides du plan de relance. Le débit théorique de pompage demeure inchangé même s’il faut admettre que l’ancienne pompe accusait le poids des années et débitait moins en réalité. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais