Aller au contenu principal

Porc : Avril et Bigard en négociation exclusive pour la cession de l'abattoir Abera

Dans un communiqué du 28 septembre, Avril annonce «être entré en négociation exclusive avec le groupe Bigard pour la vente de ses participations majoritaires dans les sociétés Abera et Porcgros, spécialisées dans l’abattage et la découpe de porc». «Le projet a été présenté ce jour» aux instances représentatives du personnel des deux sociétés, indique Avril. Dans son communiqué, le leader français des huiles et protéines végétales précise que le groupement d'éleveurs Porc Armor Evolution restera au capital d'Abera, ainsi que les familles fondatrices de Porcgros au capital de cette dernière. Ce projet de cession «consolide un grand acteur français de la viande», se félicite encore Avril, tout en assurant «la continuité des débouchés aux éleveurs partenaires ainsi qu’aux filières Sanders» d'alimentation animale. Basé en Ille-et-Vilaine, l'abattoir Abera a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 256 millions d'euros (M€) pour 1,335 million de porcs abattus. Quant à Porcgros, c'est un acteur historique de la découpe et du commerce de viandes basé au Min de Rungis (23,6 M€ de chiffre d'affaires en 2019). Avril avait annoncé, le 13 avril, son intention de céder ses activités dans l’œuf et le porc pour opérer un «recentrage (…) autour de la transformation végétale».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le concours des vins du Gaillac reprend ses bonnes habitudes
Après deux années contrariées par la pandémie de covid, le concours des vins de Gaillac et du Tarn a repris ses quartiers à la…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Merci Asat, bonjour La ferme tarnaise sur votre table !
Au sein de leur nouvelle association, les producteurs préparent l’ouverture des casiers connectés.
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais