Aller au contenu principal

Porc : Avril et Bigard en négociation exclusive pour la cession de l'abattoir Abera

Dans un communiqué du 28 septembre, Avril annonce «être entré en négociation exclusive avec le groupe Bigard pour la vente de ses participations majoritaires dans les sociétés Abera et Porcgros, spécialisées dans l’abattage et la découpe de porc». «Le projet a été présenté ce jour» aux instances représentatives du personnel des deux sociétés, indique Avril. Dans son communiqué, le leader français des huiles et protéines végétales précise que le groupement d'éleveurs Porc Armor Evolution restera au capital d'Abera, ainsi que les familles fondatrices de Porcgros au capital de cette dernière. Ce projet de cession «consolide un grand acteur français de la viande», se félicite encore Avril, tout en assurant «la continuité des débouchés aux éleveurs partenaires ainsi qu’aux filières Sanders» d'alimentation animale. Basé en Ille-et-Vilaine, l'abattoir Abera a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 256 millions d'euros (M€) pour 1,335 million de porcs abattus. Quant à Porcgros, c'est un acteur historique de la découpe et du commerce de viandes basé au Min de Rungis (23,6 M€ de chiffre d'affaires en 2019). Avril avait annoncé, le 13 avril, son intention de céder ses activités dans l’œuf et le porc pour opérer un «recentrage (…) autour de la transformation végétale».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais