Aller au contenu principal

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des inspecteurs chinois sont attendus dans des abattoirs français «dans les prochains jours», a-t-on appris le 31 août auprès de Culture Viande. Du côté de l'organisation représentative de l'abattage-découpe, on craint que les auditeurs chinois «ne viennent pas avec de bonnes intentions» : une précédente visite en Espagne a abouti au déréférencement de cinq abattoirs, qui ont «perdu l'accès au marché chinois», indique l'Ifip (Institut du porc) le 26 août. Un outil français – l'abattoir des Crêts (groupe Carrel), dans l'Ain – et un autrichien ont également été placés sur la «liste des déréférencements». En Espagne, les auditeurs chinois ont «choisi des outils importants», et ils devraient faire de même en France, souligne-t-on chez Culture Viande. Et de rappeler qu'au début de l'année, la forte croissance des exportations mondiale de viande porcine vers la Chine (+7,7% en viande fraîche et congelée au 1er semestre 2021, par rapport à 2020) a «déstabilisé le marché intérieur». «Les Chinois font pression sur les autorités et les importateurs pour limiter les importations et rétablir les prix intérieurs», analyse-t-on chez Culture Viande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais