Aller au contenu principal

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des inspecteurs chinois sont attendus dans des abattoirs français «dans les prochains jours», a-t-on appris le 31 août auprès de Culture Viande. Du côté de l'organisation représentative de l'abattage-découpe, on craint que les auditeurs chinois «ne viennent pas avec de bonnes intentions» : une précédente visite en Espagne a abouti au déréférencement de cinq abattoirs, qui ont «perdu l'accès au marché chinois», indique l'Ifip (Institut du porc) le 26 août. Un outil français – l'abattoir des Crêts (groupe Carrel), dans l'Ain – et un autrichien ont également été placés sur la «liste des déréférencements». En Espagne, les auditeurs chinois ont «choisi des outils importants», et ils devraient faire de même en France, souligne-t-on chez Culture Viande. Et de rappeler qu'au début de l'année, la forte croissance des exportations mondiale de viande porcine vers la Chine (+7,7% en viande fraîche et congelée au 1er semestre 2021, par rapport à 2020) a «déstabilisé le marché intérieur». «Les Chinois font pression sur les autorités et les importateurs pour limiter les importations et rétablir les prix intérieurs», analyse-t-on chez Culture Viande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais