Aller au contenu principal

Pour Mickaël Rouquier : «Aujourd’hui le télescopique, c’est l’outil qui travaille le plus !»

Au Gaec Rouquier, au Masnau-Massuguies, cela fait 20 ans que le chargeur automoteur a fait sa place sur l’élevage. Avec un total de 750 h de service par an, c’est l’outil le plus utilisé sur la ferme. Le 4ème est arrivé début mars. Témoignage.

“En fait, c’est simple, sur l’exploitation, toute la manutention se fait avec le télescopique !”
“En fait, c’est simple, sur l’exploitation, toute la manutention se fait avec le télescopique !”
© Le Paysan Tarnais

Au Masnau-Massuguies, le Gaec Rouquier compte 3 associés, Mickaël, Sébastien et Daniel Rouquier, pour gérer 500 brebis à la traite, 65 mères limousines et 160 ha SAU. Cela fait 20 ans que les exploitants ont choisi d’investir seuls dans un chargeur automoteur. «Le télescopique, c’est l’outil qui travaille le plus sur la ferme !» constate Mickaël Rouquier. «Avec 750 heures par an, il tourne par exemple bien plus qu’un tracteur. Aujourd’hui, il est juste incontournable. Il sert vraiment à tous les types de travaux. En fait, toute la manutention, c’est avec le télescopique !» Avec ce rythme soutenu d’utilisation, le renouvellement de l’équipement est réalisé tous les 5 à 6 ans.

Le dernier télescopique vient tout juste d’arriver sur l’exploitation. Il s’agit d’un JCB 536 – 60 Agri super. «Nous sommes partis sur le même modèle que le précédent. Plusieurs éléments ont guidé notre choix. D’abord le gabarit. Avec une longueur de flèche de 6,20 m, son ancrage est plus court et permet donc une meilleure maniabilité dans les bâtiments. Il ne fait que 2,30 m de large, un tout petit peu moins que la benne multiservices, c’est pratique pour les manœuvres, notamment en bergerie. Ensuite, pour la visibilité qu’on a depuis l’intérieur. Il est un peu plus haut que ses concurrents, ce qui permet d’avoir l’avant droit et l’arrière bien dégagés. Et puis, dernier point, nous sommes très satisfait de la proximité et la réactivité du service après-vente réalisé par le concessionnaire. C’est important de pouvoir s’appuyer une équipe fiable !»

Pour les différents usages du télescopique, les Rouquier ont investi dans une benne multiservices, godet simple, fourche à fumier, pince balles d’enrubannage, pince double balles et un lève-palette… «Ca fait beaucoup d’outils, mais finalement, les tâches effectuées avec peuvent être très différentes, donc on a besoin de tout ça ! Déjà, en hiver, l’automoteur travaille 2 heures tous les matins pour l’alimentation des troupeaux. On l’utilise pour charger des mélangeuses pour les brebis, puis pour les vaches, mais aussi pour remplir les nourrisseurs aux veaux et aux vaches. Ensuite, il nous sert pour les chantiers d’ensilage, la manipulation des balles d’enrubanné, de foin, de paille, des big-bags, des palettes, la gestion des fumiers et puis tous les autres petits travaux de manutention. On a également un crochet ramasseur qui nous permet de tracter des remorques !»

S. LENOBLE

Retrouvez un point technique sur les pneumatiques et un tour d'horizon des nouveautés chez les constructeurs dans le dossier consacré aux télescopiques de l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais