Aller au contenu principal

Syndical
"Poursuivre la pression syndicale"

Eau, crise viticole, situation sanitaire, les sujets de préoccupations sont encore nombreux pour les agriculteurs tarnais, qui veulent continuer à se faire entendre.

Le conseil d’administration de la FDSEA du Tarn s’est réuni le vendredi 15 décembre à Albi pour faire le point sur l’actualité syndicale du moment. Les élus sont d’abord revenus sur les actions syndicales de novembre. Les échos dans les cantons sont globalement positifs, l’opération des panneaux retournés a été largement reprise partout en France et dans les médias et le syndicat se félicite d’une manifestation le 14 novembre à Albi propre, sans que rien n’ait été cassé. Une mobilisation locale puis nationale qui a permis d’obtenir quelques avancées, qu’a rappelé Philippe Jougla : “la réautorisation du glyphosate pour 10 ans, le rejet par le Parlement européen du projet de règlement SUR (usage durable des pesticides, ndlr), l’exclusion des bovins dans le cadre de la réglementation IED (directive sur les émissions industrielles, ndlr), l’abandon des augmentations de la RPD et de la redevance eau ou la réaffirmation du principe de “pas d’interdiction sans solution” pour Ecophyto notamment. Mais en parallèle, il reste encore des sujets encore sans réponses ou avancées significatives, notamment concernant les mesures élevage annoncées au Sommet, la loi Egalim qui doit être pleinement appliquée, la prédation et le plan national loup ou le renouvellement des AUP Adour Garonne.” Et Cédric Vaute, secrétaire général, d’ajouter un nouveau sujet de préoccupation : “la Commission européenne a confirmé le non-renouvellement de l’approbation du S-métolachlore, que l’on pouvait auparavant utiliser jusqu’au 15 novembre 2024. Il se pourrait qu’on soit interdit de s’en servir plus tôt que prévu.” C’est dans ce sens que les élus ont plaidé pour poursuivre cette “pression syndicale”. Une manifestation régionale est prévue le 16 janvier à Toulouse, organisée par la FRSEA Occitanie, “il faut y aller en masse pour porter notre voix”.

Un soutien moral pour les agriculteurs

François Fabre, de la section viticulture, est également revenu sur la crise de la filière, qui subit une nouvelle année difficile, entre mildiou, échaudage et changement dans les habitudes de consommation, après trois années marquées par le Covid, le gel et la sécheresse. “Il faut à la fois accompagner ceux qui veulent sortir du métier et aider ceux qui continuent. Pour cela, on demande des aides conjoncturelles et structurelles d’urgence, comme une enveloppe allouée pour soulager les trésoreries, l’année blanche bancaire, l’arrachage temporaire différé et la restructuration différée.” Là aussi, la mobilisation de la profession a été remarquée le 25 novembre à Narbonne. Plus de 5 000 viticulteurs du Sud de la France ont répondu présent à cette manifestation. Les élus sont également revenus sur la situation sanitaire avec la vaccination contre l’influenza aviaire qui se poursuit et la confirmation de foyers dans le nord de la France, qui font passer la France au niveau risque “élevé”. Pour l’instant, le Tarn n’est pas touché par l’apparition de cas. De leurs côtés, la FCO et MHE continuent leur progression dans le pays. Le Tarn est toujours concerné par les réglementations concernant les échanges d’animaux. La Profession demande auprès de l’État un soutien moral et financier aux exploitants touchés et un mécanisme simple et rapide pour évaluer et indemniser les pertes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

Théo Vergely, sur les traces du père

S’il est officiellement installé depuis le 1er février, Théo Vergely, 21 ans, parcourt l’exploitation familiale depuis son…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

À Gaillac, la FDSEA et les JA poursuivent la mobilisation

Les agriculteurs tarnais se sont retrouvés le 17 février sur la place de la mairie pour montrer une nouvelle fois leur…

Jeunes Agriculteurs 81 : "être fort tous ensemble"

En pleine mobilisation syndicale albigeoise, l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn s’est tenue à Lombers,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais