Aller au contenu principal

PPL Egalim 2 : les sénateurs «remettent en cause son architecture» (Denormandie)

Alors que le Sénat débutait ce 21 septembre en séance publique l'examen de la proposition de loi Egalim 2, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie s'est prononcé, la veille dans un entretien à Agra presse, sur ce qui le séparait de la chambre haute après les modifications de la commission des affaires économiques. «Les sénateurs veulent revenir sur des points certes techniques mais qui remettent en cause l’architecture du dispositif», résume le ministre. Et de citer notamment les mesures relatives à «la transparence entre l’industriel et le distributeur», pour lesquelles la loi indique plusieurs cas de figures: «l’indication des prix unitaires des matières premières dans les conditions générales de vente, l’indication du prix agrégé de toute la matière alimentaire, un tiers indépendant vérifiant les prix unitaires, ou un tarif certifié par un tiers indépendant». Et le Sénat «veut retirer la première option», regrette Julien Denormandie. «Je pense que c’est une erreur, car beaucoup d’acteurs le font déjà et je suis un fervent partisan de la transparence». Le ministre regrette également que le Sénat veuille «aussi revenir sur le comité de règlement des différends». Il se dit moins gêné par la possibilité introduite au Sénat d'écarter certaines filières du principe de non-négociabilité des matières premières, comme cela est déjà prévu pour l'obligation de contractualisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais