Aller au contenu principal

Association
PSS 31 souhaite "franchir un cap" en 2024

Après deux années en dents de scie, Produit sur son 31 retient beaucoup de positif de 2023, et entrevoit de bonnes ambitions pour la suite.

Créé en 2011 et basé à Toulouse, Produit sur son 31 œuvre à la promotion des productions issues des exploitations agricoles de Haute-Garonne et du Tarn notamment. À l’occasion de son assemblée générale du 18 mars dernier, Pascal Pelissou, coprésident depuis 5 ans maintenant (avec Patrick Davezac), s’est livré sur l'activité de l’année et sur les ambitions futures de l’association.

"On ne fait pas qu'espérer"

“Pas mal de monde s’est rendu à notre AG. Des adhérents, des agriculteurs, les collectivités, les Conseils généraux des deux départements (31 et 81), la Région… Tout cela montre l’intérêt de l’association pour l’approvisionnement de la restauration collective en circuits-courts”, introduit le coprésident. D’ailleurs, parmi les collectivités présentes à l’AG, la communauté d’agglomération Gaillac-Graulhet : “Grâce à un partenariat avec eux et l’association OPLA, nous nous occupons de la logistique et livrons 10 cantines de l’agglomération. Avec en priorité des produits d’OPLA, complétés si besoin avec les producteurs de PSS 31.” Au niveau de l’activité 2023, l’association témoigne globalement de résultats positifs : “Notre chiffre d’affaires (2 100 000€) est de nouveau en hausse après deux années compliquées. Nous constatons aussi une amélioration des marges, c’est positif.” En ce qui concerne le département du Tarn, le chiffre d'affaires s’élève à 260 000€, soit 30 000€ de plus que sur l’exercice précédent. Des chiffres qui permettent à PSS 31 de se projeter sur 2024 sereinement : “Nous espérons une belle progression du chiffre d’affaires dans l’année. Mais on ne fait pas qu’espérer. Je pense que nous allons franchir un cap en 2024. J’y crois notamment grâce à Occitalim. C’est une plateforme régionale qui incite les lycées à commander et s’approvisionner local. On devrait prochainement commencer à travailler avec avec certains établissements de la Haute-Garonne et du Tarn avec lesquels nous n’avions pas de lien jusqu’ici”, annonce Pascal Pelissou. Il poursuit : “Nous allons aussi pouvoir refaire notre site internet, afin que les clients passent commande dessus, mais aussi afin de mieux identifier et représenter l’association et les producteurs engagés, avec des fiches. Après le grand bon du Covid puis la perte de vitesse constatée, nous avons mis en place des choses pour pouvoir grandir et redémarrer dans de bonnes conditions.” À la suite de l’AG et d’un instant relativement théorique finalement, place à un moment plus convivial. Au cours de l’après-midi ont été organisées des “portes ouvertes” entre 25 producteurs qui ont présenté leurs produits à 70 clients venus les rencontrer. L’occasion, en présence d’un cuisinier, de déguster les produits locaux qui font la vitrine de l’association aujourd’hui.

Quelques chiffres marquants 

Par rapport à 2022 pour PSS 31, plusieurs secteurs d’activité sont en progression, comme les collectivités (+ 25%), les restaurants/traiteurs (+ 30%) ou les magasins fermiers (+ 24%) notamment. À l’inverse, d’autres sont en diminution : boucheries (- 64%), GMS (- 37%), grossistes (- 49%). 

Les autre chiffres : • Plus de de 170 producteurs • 373 clients • Plus de 11 000 livraisons par an • 4 chauffeurs • 21 tournées par semaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Rendez-vous les 6 et 7 avril à Réalmont !

La célèbre foire d'avril ouvrira ses portes le 6 avril pour 2 jours de convivialité autour de l’agriculture. 

À l'agglo Gaillac-Graulhet, "on marche aussi sur la tête"

TFNB, accès à l’eau, aménagement des routes, les agriculteurs tarnais ne sont pas satisfaits de la politique agricole sur le…

Matthias Bascoul : agriculteur dans l'âme !

Depuis sa plus tendre enfance, Matthias se projette dans l’exploitation familiale. Après des études en biologie, il renoue…

La dure poussée du Paulownia dans le Tarn

Le Paulownia a un potentiel de croissance époustouflant dans les conditions idéales mais que penser de lui dans les conditions…

Réalmont : les éleveurs tarnais récompensés

Découvrez tous les résultats aux concours départementaux Blonde d'Aquitaine, Limousine et Prim'Holstein

Foire de Réalmont : "C'est l'esprit de groupe qu'il faut considérer !"

La Foire de Réalmont, ça commence ce samedi. Mais pour les Réalités Réalmontaises, cela fait bien plus de 6 mois qu’elle est…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais