Aller au contenu principal

Quatrième édition du week-end festif des Z’elles Gaillacoises

Du 14 au 16 juin, les Z’elles Gaillacoises organisent un week-end d’animations à Souel. Objectif de l'événement : récolter des fonds pour rénover le pigeonnier.

© Archives PT

Ce week-end, le patrimoine viticole soutient son homologue architectural. Le village de Souel accueille les vigneronnes de l’association les Z’elles Gaillacoises pour trois jours d’animations variées : apéro-gabarre, conférence, apéritif concert, randonnées, circuit dégustation, repas champêtre... L’objectif de l’événement est la préservation d’un élément du patrimoine architectural viticole local : le pigeonnier de la famille Mottet situé au lieu dit Perches. En effet, il s’agit de réunir des fonds pour permettre la rénovation de l’édifice. Comme lors des précédentes éditions, la levée prendra la forme d’une vente aux enchères de cuvées produites et offertes par les vigneronnes. Fondées par Alix David, adhérente au réseau SO Femme & Vin, les Z’elles Gaillacoises sont un collectif d’une trentaine de vigneronnes qui se consacre à la rénovation des pigeonniers du Gaillacois. L’initiative est née d’un échange entre la fondatrice et son confrère Louis de Faramond du Château Lastours. «Alors que nous évoquions la gageure de maintenir en état le patrimoine bâti du vignoble, Louis me confie sa difficulté à trouver les fonds pour restaurer son pigeonnier. […] L’idée d’associer les vignes, les pigeonniers et les femmes devient alors pour moi évidente». L’idée germe, se concrétise et l’association s’organise autour d’un projet d’événement oeunotouristique visant à collecter des fonds, ce qui marque le début de l’aventure. Soutenue par le réseau SO Femme & Vin, l’association se donne également pour but d’être un lieu d’échange et d’entraide pour les femmes du vin ainsi que de promouvoir les breuvages et vignobles du sud-ouest.

Soutenir un patrimoine local en danger

La présence de nombreux pigeonniers dans les vignes gaillacoises s’explique par les règles très strictes qui régissent la viticulture et la vinification au moyen-âge. Issues de la volonté des comtes de Toulouse de protéger la manne économique que constitue le vignoble de Gaillac, ces règles posent un certain nombre de contraintes relatives à l’organisation du travail, à la taille, ou encore à la prohibition des mélanges avec des vins étrangers. Il est notamment interdit de fumer les vignes et le seul engrais autorisé est la «colombine». Les pigeonniers servaient donc à attirer les pigeons qui s’occupaient ensuite de fertiliser la terre. Aujourd’hui la majeure partie de ces pigeonniers demeure inutilisée et se trouve à l’abandon, faute de fonds nécessaires à leur entretien. Parfois classés monuments historiques, ces pigeonniers appartiennent au patrimoine architectural local. Ce sont des témoignages historiques en péril que les Z’elles Gaillacoises se sont données pour mission de protéger.

F. Tarissan

Infos pratiques

L’événement se déroule à Souel, au lieu dit Perches et sur la place du village. Vendredi 14 juin à 19h un apéro Gabarre au départ d’Aiguelèze est organisé.

Samedi 15 juin, une conférence sur les pigeonniers est programmée à 18h. Elle sera animée par Michel Lucien, écrivain et spécialiste des pigeonniers du Tarn. A 19h un apéritif concert avec le groupe Tom Cats sera proposé. S’en suivra une soirée à thème «rose» avec restauration sur place. L’entrée est libre mais la réservation souhaitée.

Dimanche 16 juin, se tiendra une exposition de photos et de peintures sur le thème des pigeonniers. De 9h à 11h, après un petit déjeuner vigneron, une randonnée pédestre autour des pigeonniers ravira les amateurs de marche à pied. Les fous du guidon pourront quant à eux se tourner vers le circuit cyclo qui est proposé. Le départ aura lieu à 9h à Perches. A 11h un «Circuit dégustation» est proposé afin de découvrir les cuvées offertes par les vigneronnes pour la vente aux enchères. Ce circuit est accompagné d’une animation ludique organisée par l’Atelier des Goûts et des Odeurs. A 12h30 un repas champêtre sera servi sur la place du village de Souel, au tarif de 35€ par personne, vin inclus. La réservation est obligatoire. La journée se clôturera avec la vente aux enchères des cuvées offertes par les Z’elles Gaillacoises, à 15h30.

Contact et réservation au 06 83 34 42 23 ou 06 76 74 66 59.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais