Aller au contenu principal

Machines
Quelles solutions pour faire durer les robots ?

Maintenance et suivi quotidien sont deux critères déterminants dans la longévité des automates. Cependant, les constructeurs n’appréhendent pas tous l’obsolescence de la même façon.

Les robots de traite fonctionnent jusqu’à 7 000 heures par an et sont extrêmement exigeants en termes de maintenance. Ils travaillent dans des conditions particulièrement hostiles, loin des environnements à l’ambiance contrôlée de leurs cousins opérant dans les usines automobiles ou d’autres industries. Dans les bâtiments d’élevage, ils sont parfois exposés à tous vents, subissent d’importantes différences de température et sont soumis aux agressions de l’acide et de l’ammoniac. 
Leur longévité passe déjà par l’aménagement de locaux adaptés et bien isolés pour éviter les dommages liés au gel, par exemple. Les interventions quotidiennes de l’éleveur sont incontournables, afin de nettoyer la stalle et les caméras ou autres dispositifs de détection des trayons. Elle permet aussi de détecter des anomalies, comme le débranchement accidentel d’un tuyau. Les tâches à réaliser sont généralement précisées dans une check-list établie par le constructeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
A69 : le territoire se prépare à l’arrivée de l’autoroute
Le comité de développement territorial a pour objectif de fédérer tous les acteurs concernés par la construction de l’A69.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais