Aller au contenu principal

Rappels sur les critères d'éligibilité à l'ICHN pour préparer la campagne 2017

Quelles sont les conditions d'éligibilité à l'ICHN ? Comment se décompose son calcul ? Quelle est la situation en attendant les suites du projet de révision de la zone défavorisée ? Éléments de réponses.

Pour être éligible à l'ICHN, il faut que le siège de l'exploitation soit en zone défavorisée, piémont ou zone de montagne. A noter, l'ensemble des communes du Tarn est dans l'un de ces cas-là, jusqu'à ce que la révision des zones défavorisée soit définitivement actée avec une mise en place pour la PAC 2018.

De plus, l'agriculteur doit détenir au minimum 3 UGB et 3ha de surface fourragère ou au minimum 1ha de culture éligible. Depuis 2016, les éleveurs laitiers ont pleinement accès à l'ICHN.

 

L'ICHN se compose en 3 parties (cf. tableau ci-dessus)

- un montant de base fixe pour les 75 premiers hectares

- un montant spécifique à la zone pour les 50 premiers hectares

- une majoration de 50% sur le montant spécifique à la zone pour les 25 premiers hectares

 

Comme le montre le tableau ci-dessus, le montant spécifique à la zone varie d'une zone défavorisée à une autre pour tenir compte de l'importance du handicap. Il peut être majoré et/ou modulé :

- une modulation peut s'appliquer si le chargement ne se situe pas dans la plage optimale ;

- une majoration des 50 premiers hectares s'applique pour certains élevages qui sont constitués d'au moins 50% d'ovins et de caprins à hauteur de 30% pour les zones défavorisées ou piémont et de 10% pour les zones de montagnes.

La transparence des GAEC est applicable. Les agriculteurs pluriactifs qui ont un revenu non agricole trop important peuvent de pas avoir accès à l'aide.

 

Concernant le chargement, il est spécifique à chaque zone. Le chargement est calculé comme suit : (le nombre d'UGB) / (les surfaces fourragères + les surfaces en céréales autoconsommées déclarées). Le tableau ci-dessus présente les différentes plages de chargement, avec le pourcentage de la modulation appliqué selon le chargement atteint.

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais