Aller au contenu principal

Eau
Retenue de Sivens : une coupe bientôt pleine !!

Depuis des années, on entend parler du projet de retenue de Sivens sur la commune de Lisle sur Tarn. Voilà déjà 3 ans que les choses semblent évoluer dans le bon sens.

Le groupe de l'association Vie eau Tescou reste mobilisé. Ici en 2012, M. Paulin, conseiller général, dans un lit asseché du Tescou
Le groupe de l'association Vie eau Tescou reste mobilisé. Ici en 2012, M. Paulin, conseiller général, dans un lit asseché du Tescou
© Le paysan tarnais

 

Il y a plus d’une trentaine d'années, face aux problèmes d'inondations et d'étiage que connaissait déjà la rivière, le projet de retenue de Sivens voyait le jour, avec une entrée essentiellement liée aux usages agricoles.

La retenue de Sivens, de 1.5 millions de m3 sur 40 hectares, dont 12.5 ha de zone dite humide, est donc devenue vitale pour un territoire qui s’étend du Tarn au Tarn & Garonne en passant par la Haute-Garonne. En retenant les eaux des pluies et de ruissellement, les impacts favorables se feront sentir sur 52 km de vallée.

Cruciale sur le plan économique et social,  ce projet pourrait permettre de diversifier les productions agricoles, de garder  et même développer une agriculture de proximité et significativement de préserver des emplois locaux. Au delà de l’activité agricole, il s’agit de maintenir une population rurale suffisante, favorable au maintien de services de proximité (santé, administratif, etc.). Les petites communes le long du Tescou ne doivent pas devenir de simples villages dortoirs dans un désert rural.

Elle est vitale sur le plan environnemental.

 

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Le Conseil Général du Tarn vient d’ailleurs de confirmer son engagement, lors de la commission permanente du 17 mai dernier.

Nous ne pouvons pas confisquer une fois de plus aux générations futures cet atout de territoire. Au-delà de ce qui a pu être mentionné dans des articles d’opposants aux projets, les mesures environnementales non pas été prises à la légère. En effet sur un investissement de 7.5 millions d’euros, pratiquement 30% sont prévus pour les mesures de compensation des zones humides.

Quant aux charges de fonctionnement soit 205 000€, c’est plus de 85% qui sont affectés au suivi environnemental !

Ainsi, il ne s’agit pas d’assouvir les besoins d’une poignée d’agriculteurs chasseurs de primes PAC. Bien au contraire, le projet de Sivens concerne tous les riverains et tous les acteurs économiques de la vallée. Un seul objectif pour les pro-retenue, assurer un avenir à ce territoire pour les générations futures et éviter son abandon. Il ne s’agit pas de traiter le sujet du seul angle « environnemental » pour faire plaisir à un petit groupe d’invétérés du 100% vert !

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais