Aller au contenu principal

Ovins
Retour sur l'étape du rallye bergerie à Murat

Le Gaec de Cambiès a présenté ses derniers équipements et les réflexions qui les ont guidés.

© Le Paysan Tarnais

Près d’une vingtaine de personnes (éleveurs, éleveuses et techniciennes) se sont réunies à l’appel de la Fédération départementale ovine pour le rallye bergerie du 14 février. Organisée avec le concours des organisations professionnelles concernées (Contrôle laitier, Maison de l’élevage, Chambre d’agriculture, MSA,...), cette étape a permis aux visiteurs de comprendre les changements opérés et d’échanger des idées.  
Depuis l’installation d’Alain Bousquet en 1986 avec ses parents, l’augmentation des volumes produits a été significative : de 350 hl à 1 859 hl en 2020 avec 89 ha. Cette évolution s’est déroulée par paliers au fil des augmentations du troupeau. À ce jour, le troupeau principal compte 340 brebis qui produisent près de 1 360 hl en 256 jours. Le second troupeau de 200 brebis produit 500 hl en 122 jours. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
La Ferme Tarnaise ouvre ses casiers connectés
Réunir des producteurs locaux sur un seul lieu de vente, spontanée ou en ligne, c’est l’engagement des nouveaux casiers connectés…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Jachères : participons massivement à la consultation
Une suspension temporaire de l’interdiction de broyage ou de fauchage des jachères est soumise à consultation publique. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais