Aller au contenu principal

Foire de Réalmont
Royal, Salsa et Judée dans les starting-blocks !

Le Gaec de la famille Blanc participera à son tout premier concours régional de limousines ce week-end. Ils se sont livrés sur leur préparation et sur la façon dont ils abordent l’événement.

Guillaume et Nicolas ont rejoint la structure de leur père en 2018. Principalement axée sur des céréales et de la vigne, l’exploitation s’est ensuite diversifiée la même année en bovin viande. Les concours représentent alors une bonne occasion de faire le point sur une partie de leur troupeau : “C’est intéressant car on se compare aux animaux des autres éleveurs, pour ensuite progresser par rapport aux autres et à soi-même aussi ! Pour pourquoi pas être un jour le meilleur (rires)”, s’amuse Guillaume.

Une deuxième participation à la foire

L’année dernière, les trois associés participaient pour la première fois aux traditionnels concours de la foire de Réalmont. La confi ance n’était d’ailleurs pas à son comble : “On ne savait pas trop si les animaux que nous amenions allaient être à la hauteur. On se pose de plus en plus de questions à l’arrivée des animaux sur place ! Mais on se prend tout de même très vite au jeu”, affi rment les deux frères. Et fi nalement, Guillaume et Nicolas ont eu de très bonnes surprises : “Nous avons été agréablement surpris par les résultats. Notre vache Olympe a terminé seconde dans sa catégorie, tout comme notre taureau Royal qui a en plus été élu meilleur animal génétiquement sans corne”, indique Guillaume.

L'objectif de faire bonne figure

Royal, taureau de deux ans et demi, participera lui aussi pour la deuxième fois à la foire de Réalmont, mais cette fois-ci pour un concours régional. Il sera accompagné de Salsa, génisse de 18 mois, et de Judée, vache de 8 ans. Mais alors, comment sont sélectionnés les animaux participants par les éleveurs ? Guillaume nous éclaire sur la question : “À 99% du temps, le choix est établi au sevrage, quand les veaux ont entre 7 et 8 mois environ. À partir de ce moment-là, ils sont en quelque sorte mis de côté, dressés, et nous leur donnons une alimentation un peu différente des autres. Croyez-moi, ils sont bien chouchoutés !” Le choix se réalise très tôt, tandis que la préparation aux concours commence quelques mois avant le jour J : “Deux mois avant, les animaux sont brossés et lavés toutes les semaines ou tous les 15 jours. Leur alimentation change aussi, puisqu’ils ont du foin à volonté, et on augmente les besoins d’aliment en fonction de leur prise de masse”, explique Guillaume. Par ailleurs, une technicienne de Bovin croissance, Sarah Glories, apporte des conseils et accompagne le troupeau des deux éleveurs. “Essayer de se classer le mieux possible. Et espérer que nos animaux ne prennent pas peur, car cela peut arriver !” Ce sont les maîtres mots de Nicolas à la veille du concours. Il est important de préciser que les résultats de ce dernier se basent sur un critère en particulier : les largeurs et épaisseurs du bassin, qui représentent en quelque sorte la capacité à la vache de mettre bas.

Un éleveur ambitieux

Guillaume est satisfait de l’évolution de son troupeau ces dernières années. Et pour lui, le concours régional de la foire de Réalmont n’est pas forcément une fi nalité, mais plutôt une étape : “Si nous pouvons et selon les résultats que nous obtiendrons ce week-end, on aimerait participer au concours national de Cournon. Et à long terme, mon rêve est de monter au salon de l’Agriculture. J’y suis allé il y a quelques années en tant que visiteur, et je me suis juré que j’y reviendrais avec mes animaux ! En plus, l’ambiance est vraiment chouette là-bas”, confi e l’éleveur. Une ambition louable qui, nous l’espérons, se concrétisera dans l’avenir ! Nous souhaitons alors bonne chance à la famille Blanc pour le concours, qui débutera avec une première partie dans la journée de vendredi, avant de se poursuivre le lendemain après-midi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Le gel vient à nouveau compliquer les récoltes dans le Gaillacois

L’épisode récent a touché plus de 30% des parcelles du vignoble, avec des dégâts plus ou moins importants selon les domaines.…

Les Tarnais brillent au concours régional limousin

Sept élevages tarnais se sont distingués le weekend dernier en Ariège et ont porté haut les couleurs du département.

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

Le Département et la CA81 honorent les médaillés du SIA

Une réception en leur honneur était organisée à la Chambre d’agriculture à Albi le 23 avril.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais