Aller au contenu principal

Elevage
S'installer en élevage, oui, mais à plusieurs ! Une vidéo du Paysan tarnais

Le Paysan tarnais a réalisé un reportage vidéo sur le Gaec des pins, à Sorèze. Sur cette exploitation en bovins lait, deux jeunes ont récemment rejoint Francis Thomières.

Le Paysan tarnais a réalisé un reportage vidéo sur le Gaec des pins, à Sorèze. Sur cette exploitation en bovins lait, deux jeunes ont récemment rejoint Francis Thomières. Olivier Miquel, 27 ans, originaire du Tarn, est installé depuis octobre 2010. Tony Leray, 25 ans, fils d’éleveurs laitiers en Bretagne, est en cours d’installation. Ce dernier revient sur l’histoire de ce nouveau Gaec, atypique, qui a démarré par une recherche d’associés via le journal télévisé. Il explique pourquoi il souhaitait s’installer en groupe, comment le Gaec s’est mis en place, comment il fonctionne aujourd’hui. En parallèle, Virginie Rousselin, animatrice de l’association tarnaise pour le développement de l’agriculture de groupe (Atag), rappelle les grands «principes» d’une installation à plusieurs, les avantages, les inconvénients et surtout les pièges à éviter !

Un thème d'actualité

La "vivabilité" et les conditions de travail en agriculture sont des sujets qui occupent de plus en plus de place. C'était le thème du dernier rendez-vous presse organisé par Jeunes Agriculteurs du Tarn. Mercredi 22 février, le syndicat avait invité plusieurs médias tarnais à Lisle-sur-Tarn, sur l'exploitation du Gaec Perrier. Travail à plusieurs, réorientation des ateliers, automatisation des tâches sur l'élevage laitier, réflexion sur les techniques de production... Sébastien Perrier, installé depuis début 2010, met tout en oeuvre afin de dégager du temps pour sa vie de famille et sa passion, le moto-cross. "C'est important pour moi de pouvoir couper, partir à l'extérieur... J'en ai besoin pour pouvoir revenir en forme."

L'idée, à travers ce rendez-vous, était de montrer au grand public l'attention portée à la vivabilité des projets des candidats à l'installation. "Très souvent maintenant, les conjointes travaillent à l'extérieur" explique Benoît Arnaud, nouveau secrétaire général adjoint de JA du Tarn. "Cela oblige à la réflexion sur l'équilibre à trouver entre vie professionnelle et vie privée. Nous aussi agriculteurs, nous avons le droit à une vie de famille, à voir nos copains, à faire du sport, à avoir des loisirs... Mais c'est vrai que ce n'est pas forcément simple et que cela demande quelques aménagements, quelques concessions. C'est pour ça que JA du Tarn sensibilise les porteurs de projet à cet aspect social des choses lors de leur parcours à l'installation. Après chacun place son curseur où il veut, où il peut parfois, mais au moins, nous faisons en sorte qu'ils en prennent conscience."

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais