Aller au contenu principal

Suite à la Covid-19, Bruxelles adopte un plan pour prévenir les pénuries en UE

À la suite de la pandémie de Covid-19, l’UE vient d’adopter le 12 novembre, comme annoncé dans la stratégie De la ferme à la table, un plan d’urgence visant à renforcer la coordination de la chaine alimentaire à l’échelle européenne et ainsi éviter des pénuries alimentaires en temps de crise. À cette fin, la Commission européenne mettra en place à partir d’une approche collaborative, un mécanisme européen permanent de préparation et de réaction aux crises de sécurité alimentaire. Il s’appuiera sur un groupe d’experts, composé de représentants des États membres et de certains pays tiers et d’acteurs de toutes les étapes de la chaîne alimentaire, et sur un ensemble de règles de procédures régissant son fonctionnement. Le groupe se réunira périodiquement et, en cas de crise, dans des délais très courts et aussi souvent que nécessaire précise Bruxelles. Entre la mi-2022 et 2024, il aura pour principales missions d’améliorer la préparation en utilisant les données disponibles (notamment sur la météo, le climat, les marchés), de mener une analyse approfondie des vulnérabilités et des infrastructures critiques de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, partager des informations, des meilleurs pratiques, des plans d’urgence nationaux ou encore élaborer des recommandations pour faire face aux crises. Pour le commissaire à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski «ce plan d’urgence garantit l’état de préparation de l’UE et une coordination approfondie entre l’UE, les États membres et les secteurs public et privé afin d’éviter les décisions unilatérales et d’assurer une gestion de crise plus efficace».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le concours des vins du Gaillac reprend ses bonnes habitudes
Après deux années contrariées par la pandémie de covid, le concours des vins de Gaillac et du Tarn a repris ses quartiers à la…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Merci Asat, bonjour La ferme tarnaise sur votre table !
Au sein de leur nouvelle association, les producteurs préparent l’ouverture des casiers connectés.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais