Aller au contenu principal

Tour de France
Un bon travail d’équipe pour promouvoir l’agriculture tarnaise

Dimanche dernier à Puylaurens, à l’occasion de la 15ème étape Rodez-Carcassonne, la FNSEA et les JA se sont associés pour mettre en avant les agriculteurs et leur travail. 

Nos agriculteurs se sont réunis et ont été mis sous les feux des projecteurs, afin de mettre en lumière leur métier et leur passion. Et malgré la forte chaleur, du beau monde était au rendez-vous. Retour sur la journée.

Une fresque géante bien réussie

Depuis quelques semaines, les agriculteurs se sont préparés à accueillir la célèbre course cycliste de la meilleure manière possible. Pour cette occasion, une fresque géante était exposée sous le soleil puylaurentais dimanche, au kilomètre 133 de la course. Cette œuvre, réalisée par la FDSEA du Tarn était formée de deux engrenages, qui étaient représentés par des tracteurs et une partie de la foule qui se déplaçaient dans un mouvement circulaire. Il fallait alors qu’ils soient synchronisés pour donner vie à cette fresque. Et vu du ciel, notamment grâce aux hélicoptères présents sur la course, nos agriculteurs peuvent être fiers du résultat. Cette réalisation leur a notamment permis d’affirmer leur engagement pour ce beau métier, mais aussi de rappeler l'importance de leur profession.

Un esprit convivial et solidaire

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Tarn méritent le prix de la combativité et de l’abnégation pour la journée de dimanche ! Malgré la chaleur étouffante et les plus de 40°C qui régnaient sur la région, tout le monde s’est mobilisé pour faire de cet évènement un moment convivial et de partage. À l’abri du soleil sous les chapiteaux, un repas champêtre a été organisé, afin d’attendre le passage de la caravane et des coureurs. “On sait se mobiliser et se divertir quand il le faut, mais nous devons rester dans le rythme de la journée”, rappelle un JA en début d’après-midi. Ce qui a également fait le charme de cette journée, c’est l’harmonie entre les classes d’âge des différentes personnes présentes sur place. Les jeunes, les actifs mais également les retraités se sont réunis pour ne faire qu’un, afin de représenter une même passion. Comme l’a souligné une bénévole présente, et retraitée depuis peu, “il est primordial de préserver cette solidarité qui fait la force du domaine agricole". Pour beaucoup, il était “important de venir prêter main forte et participer à l’ambiance de la journée”. De nombreux sourires et une ambiance chaleureuse étaient bel et bien au rendez-vous pour célébrer l’agriculture à l’occasion du Tour de France. Et cela a aussi pu permettre au grand public d’observer l’engagement et le dévouement des agriculteurs pour leur métier.

Un message à faire passer 

La FNSEA était alors bien présente et bien représentée sur la route du Tour dimanche dernier, notamment avec ses trois véhicules, au sein de la caravane, qui circulaient sur le trajet de l’étape. L’objectif était de faire la promotion des métiers de l’agriculture, et cela représente clairement un enjeu stratégique et indispensable pour l’avenir de notre secteur. Grâce à l’engouement médiatique du Tour de France, qui est un événement de portée mondiale, le domaine agricole a brillamment été mis en lumière ce dimanche.
Tout de vert vêtus, avec les tee-shirts, les casquettes ou même les drapeaux, nos agriculteurs se sont fait remarquer, et ont fait rayonner le slogan de la FNSEA “Ma Nature, Mon Futur, l’Agriculture”. Le village emploi était lui aussi sur place pour présenter et faire découvrir les métiers de l’agriculture au grand public. Pour Marie-Line Bruel, vice-présidente de la FDSEA, “c’est vraiment important de promouvoir ces métiers, de les mettre à l’honneur”. Et elle n’hésite pas à en faire l’éloge “ce sont de beaux métiers, chaque saison à sa production et c’est ce qui nous fait vivre”. Nous le savons, ce qui fait la beauté du Tour de France, c’est la richesse de ses paysages, de ses patrimoines, et à l’occasion de cette 109ème édition, c’est la richesse des métiers de l’agriculture qui a également été mis en valeur.

Merci à tous !

Cette journée n’aurait pas pu voir le jour sans le travail d’organisation des Jeunes Agriculteurs et de la FDSEA, avec l’aide du département du Tarn qui les accompagne régulièrement. Avant de se quitter dimanche en fin d’après-midi, ils ont également tenu à remercier les anciens exploitants et les bénévoles venus participer à la fête mais aussi à l’organisation. Enfin, un grand merci à Boris, qui est le propriétaire du terrain sur lequel s’est déroulé l’après-midi, et qui a largement contribué au bon déroulement de la journée !
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Un bon travail d’équipe pour promouvoir l’agriculture tarnaise
Dimanche dernier à Puylaurens, à l’occasion de la 15ème étape Rodez-Carcassonne, la FNSEA et les JA se sont associés pour mettre…
Une moisson 2022 sans miracle et décevante dans le Tarn
Rendements décevants, qualité passable, les cultures n’ont pas donné de résultats dans la moyenne. Les collecteurs et la…
La Fête des vins 2022 vibrera sur un nouveau tempo
Les vignerons de Gaillac comptent accueillir des dizaines de milliers de personnes du 4 au 7 août. L’enjeu est de promouvoir les…
Plan de résilience : activer la prise en charge des cotis MSA
Après l’aide à l’alimentation animale, demandez la prise en charge des cotisations MSA, avant le 30 septembre. Le service…
Recensons les besoins d'alimentation avant le samedi 20 août
Une première action est déclenchée pour atténuer les conséquences de la sécheresse.  
Une dérogation dérobées SIE
Le “cas de force majeure” pourra être invoqué. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais