Aller au contenu principal

Un comité de pilotage pour la filière caprine se crée sur le département

Depuis quelques semaines, le Tarn compte une nouvelle structure: le comité de pilotage caprin tarnais. Retour sur les missions de ce nouvel outil pour la filière caprine avec les deux responsables du comité, Philippe Bru et Hugo Teotski.

Philippe Bru et Hugo Teotsky, les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais.
Philippe Bru et Hugo Teotsky, les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais.
© Le Paysan Tarnais

Philippe Bru et Hugo Teotski sont éleveurs caprins, respectivement à Briatexte et à Saint-Antonin-de-Lacalm. Ils sont tous les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais. Cette structure est officiellement créée depuis le 27 janvier dernier. Pour les deux éleveurs, la filière caprine du département est dans une bonne dynamique mais il manquait de lien entre les chevriers. «Une enquête a été réalisée par la chambre d’agriculture du Tarn sur notre filière. Cet état des lieux a notamment fait ressortir que les éleveurs avaient besoin de pouvoir davantage échanger entre eux» explique Philippe Bru. «Les chevriers ont soif d’infos» complète Hugo Teotski. «Notre filière installe des jeunes, plusieurs coopératives collectent localement, le savoir-faire des fromagers tarnais est de plus en plus reconnu… Pour qu’elle continue à vivre, nous avions besoin d’un support qui lui permettent de mieux communiquer !»

Le comité de pilotage aura donc pour rôle de créer du lien entre les chevriers du département par des rencontres et une meilleure circulation de l’information (bulletins, site internet, mails, réunions thématiques…). Mais il a aussi pour ambition d’améliorer les échanges entre les différents acteurs de la filière. Une fois par an, le comité de pilotage caprin invitera en effet les laiteries et les artisans fromagers à se joindre aux éleveurs. Pour Hugo Teotski, ce serait bien d’arriver à mettre tout le monde autour de la table. «C’est plutôt rare dans la filière. L’idée est quand-même que les actions menées par le comité de pilotage servent de manière générale à la filière caprine. Nous avons donc besoin de tout le monde !»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais