Aller au contenu principal

Rencontre
Un échange constructif entre les agriculteurs tarnais et Matignon

  Malgré l’annulation de la visite ministérielle à Albi et Gaillac, les représentants des agriculteurs tarnais ont pu échanger en visio avec un conseiller de Matignon.

© Assemblée nationale

Une visite d’abord reportée puis tout bonnement annulée. La Première Ministre Elisabeth Borne, occupée par les votes du budget à l’Assemblée nationale et l’utilisation du 49.3, a dû renoncer à sa visite dans le Tarn initialement prévue le jeudi 20 octobre puis le vendredi 21 octobre. Elle devait se rendre à Albi pour signer avec Carole Delga, présidente de la région Occitanie, le contrat de plan Etat-Région 2021-2027, puis à Gaillac pour prononcer un discours sur la transition énergétique dans l'entreprise Surplus équipage, pionnière en matière d’économie circulaire. 
À l’occasion de sa venue, une entrevue était demandée par les agriculteurs tarnais représentés par la Chambre d’agriculture, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs pour évoquer la situation actuelle et les nombreux enjeux à venir pour le secteur. Si l’entrevue n’a pas pu se réaliser sur place, une visioconférence était malgré tout organisée le jeudi 20 octobre en soirée avec Mathias Ginet, conseiller agricole de Matignon et de l’Elysée, et Jean-Claude Huc, président de la Chambre d’agriculture du Tarn, Philippe Jougla, président de la FDSEA, Laurent Viguier, secrétaire général de la FDSEA et Christopher Régis, président des Jeunes Agriculteurs du Tarn. 

Des messages “positifs”

Un échange de près d’une heure qui a permis d’exposer la situation dans laquelle se trouve l’agriculture tarnaise : “On a évoqué les questions de conjoncture actuelle, avec une situation économique très difficile ou la situation de nos producteurs de canards mais aussi l’enjeu de l’eau pour nos agriculteurs. M. Ginet était très au fait de ces enjeux et a écouté nos arguments. Les messages sont plutôt positifs”, raconte Philippe Jougla. “On a besoin de mesures adaptées à notre agriculture tarnaise. Le Gouvernement se doit d’être à l’écoute de nos territoires et c’est ce qu’on a ressenti durant cette réunion. On espère que cela sera suivi d’actions concrètes et qu’on pourra par la suite rencontrer réellement Mme Borne”, ajoute Jean-Claude Huc. Un sentiment partagé par le président des JA, Christopher Régis : “On a pu exposer toutes les problématiques de notre agriculture avec notamment celle de l’eau dans la vallée du Tescou. On a invité M. Ginet à venir directement sur place se rendre compte de ces problématiques et il s’est dit prêt à venir rendre visite aux agriculteurs tarnais.”

Les attentes de la profession

Dans une note rédigée pour la réunion, les représentants agricoles tarnais avaient listé dix attentes pour la profession : 
• des mesures d’urgence et de soutien aux exploitations agricoles
• une reconnaissance anticipée calamités pour les pertes de fourrage pour l’ensemble du département
• la mise en œuvre des mesures calamités pour les autres productions concernées
• un dégrèvement de TFNB, déjà demandé par la profession et acté sur le principe par les services de l’Etat, pour l’ensemble du département
• l’éligibilité de la filière palmipède aux aides influenza aviaire attribuées aux zones réglementées
• un accompagnement pour maîtriser le charges sur la main d’oeuvre salariée
• la mise en œuvre dès 2023 de la loi du 2 mars 2022 réformant l’assurance récolte et la gestion des risques climatiques en agriculture, pour un système d’assurance adapté et accessible à tous les agriculteurs
• un soutien aux projets d’énergie renouvelable maintenant le production agricole, portés par les agriculteurs
• le maintien de la dérogation argile à 25% d’argile pour le programme d’actions directive nitrates, compte tenu du caractère particulier des conditions pédoclimatiques
• un plan de gestion de l’eau intégrant des mesures de pilotage de la ressource, d’accompagnement des systèmes de production, et de création de réserves.
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais