Aller au contenu principal

Equipement
Un parc de tri et une cage de contention pour un meilleur entretien des onglons

Un parc de contention permet souvent de gagner du temps et de réduire la pénibilité de certains chantiers dans les élevages ovins. Témoignage de Jérôme et Stéphanie Mahuzies, de Lamillarié, et conseils de la Maison de l'élevage.

Jérôme et Stéphanie Mahuzies, de l’EARL de la Rigné, élèvent 530 brebis sur la commune de Lamillarié. Cette année, ils ont utilisé la cage de retournement et les coupe-onglons pneumatiques mis à disposition par la FDO pour couper les onglons d’un lot de brebis avant la mise à la lutte. «Comme on n’était pas équipés, on remettait souvent le soin des pieds à plus tard. Pour manipuler les brebis au cornadis, il faut être deux pour les renverser et c’est pénible. Le soir, on a tout sauf envie de le faire ! Là, avec les équipements de la FDO, on a passé les 250 brebis vraiment dans de bonnes conditions de travail.»

 

Pour réserver le parc de tri et la cage de contention, rien de plus simple ! Il suffit d’être adhérent à la FDO et de contacter le responsable, Gilbert Vernhes au 06.7.71.31.61. «On a juste appelé et on avait le parc la semaine d’après. Pour l’instant, encore peu d’adhérents l’utilisent, il est donc assez vite disponible. Le forfait pour 4 jours est facturé 40€. Une participation supplémentaire est demandée pour chaque jour en plus. En mutualisant l’investissement, nous avons accès à des outils dont le coût est élevé et que nous ne voulions pas faire seuls.»



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

5 conseils pour un parc de contention qui marche :

- limiter le champ de vision latéral des brebis avec des parois pleines au niveau du couloir et une hauteur de 85 à 90 cm ;

- adapter la largeur du couloir aux brebis : pas trop large pour éviter que les agnelles se retournent, assez étroit pour pouvoir y faire passer des pleines. 45 cm semble être la largeur maximale pour les brebis, 32 cm pour les agneaux ;

- empêcher les brebis de reculer en positionnant des anti-reculs à des endroits stratégiques sur le couloir, soit tous les 3 m en l’absence d’équipements (cornadis, bascule…). Le premier anti recul doit se situer à 70 cm de l’entrée du couloir afin de ne pas empêcher les brebis d’entrer dans le couloir ;

- aménager un angle d’accès à l’entrée du couloir pour éviter que les brebis tournent devant l’entrée. L’entrée du couloir reste toujours ouverte ;

- bien positionner les postes d’intervention : pour une bonne circulation des animaux, les équipements utilisés (cage de retournement notamment) doivent se situer à plus de 3 m de l’entrée du couloir.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais