Aller au contenu principal

Association
Une année 2021 “satisfaisante” pour l’ADMR Tarn

L’ADMR du Tarn s’est réunie pour son assemblée générale annuelle à Saint-Paul-Cap-de-Joux. L’occasion de faire le point sur un exercice 2021 marqué par un contexte de crise sanitaire. 

© ADMR

Dans le Tarn comme au niveau national, l’ADMR propose plusieurs types de service : des services et soins aux seniors, de l’accompagnement pour les personnes en situation de handicap, de l’entretien de maison et du soutien à l’enfance et à la parentalité.
Durant cette assemblée générale du samedi 22 octobre qui s’est tenue à Saint-Paul-Cap-de-Joux, où le vote électronique a été expérimenté, les dirigeants de l’association ont présenté le bilan de l’année 2021. 

Fidéliser les collaborateurs

La covid a perturbé les recrutements de personnels et de bénévoles. Le nombre de salariés a baissé de 2 % de 2020 à 2021. Le taux de turn-over s'accroît lui de 0,88 point à 13,87 %. Malgré les difficultés rencontrées, l’association bénéficie toujours d’un réseau dynamique. “Durant les années 2020 et 2021, notre personnel a répondu présent pour continuer à faire vivre notre structure. C’est grâce à eux que l’accompagnement de l’ADMR a pu se poursuivre”, se satisfait Cyril Bacou, directeur de l’ADMR Tarn. Aujourd’hui, l’association compte 756 bénévoles et 1 300 salariés en CDI sur le département. “Notre principal défi sera maintenant de les fidéliser. Avec la crise sanitaire, notre volet formation avait pris un peu de plomb dans l’aile. On a maintenant réinvestit dedans et on veut plus former nos collaborateurs. C’est bien d’en avoir mais le plus important, c’est de les garder. Mais on est constamment en quête de nouvelles personnes qui voudraient nous rejoindre.” 

Plus de formations réalisées

La politique de formation a été centrée sur deux grandes orientations : l’accompagnement des publics fragilisés et la prévention des risques. Le budget alloué à ce domaine s’est établi à 436 518 €. 671 collaborateurs ont été formés en 2021, avec une hausse de 58 % sur le nombre de formations réalisées. L’accent a également été mis sur l’alternance, avec 25 formations réalisées dont 18 en contrats de professionnalisation. 
Côté finances, la situation est plutôt bonne. Malgré des charges en nette augmentation, le résultat bénéficiaire de l’année 2021 s’établit à 50 354,72 € et sera affecté à la réserve de fonds de roulement. Pour 2022, le budget prévisionnel s’équilibre entre charges et produits à 6 009 535 €. Le budget prévisionnel 2023 est également en préparation.

Des projets à venir

Du côté des personnes accompagnées, l’image de l’ADMR est elle aussi plus que positive. Avec plus d’une cinquantaine d’enquêtes de satisfaction réalisées, le taux de retour positif est en moyenne autour des 77 %, en légère hausse par rapport à 2020.
“Le retour sur cette assemblée est plutôt positif. Le bilan de 2021 est satisfaisant. Cela permet d’appréhender de la meilleure des manières les mois qui vont arriver, avec de nombreux projets”, annonce Cyril Bacou. Parmi les objectifs majeurs pour 2022 et 2023, relancer l’activité de formation, structurer et développer l’activité d’aide aux familles, optimiser la gestion des ressources humaines ou notamment anticiper au mieux les évolutions réglementaires.

L’ADMR dans le Tarn en 2021, c'est :    

• 64 associations
• 283 communes couvertes
• 756 bénévoles
• 1 300 salariés en CDI
• 1 023 517 heures d’intervention dont 
• 110 992 journées de soins infirmiers
• 2 142 séances d’ESA
• 5 166 journées d’accueil de jour
• 687 demi journées de halte répit détente
• 115 actions plateforme de répit
• 315 enfants gardés
• 96 128 repas livrés.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais