Aller au contenu principal

Syndical
"Une année chargée" pour la FDSEA

Trois questions aux co-présidents de la FDSEA 81, Marie-Line Bruel et Frédéric Florenchie, avant l’assemblée générale du syndicat du 20 février.

> Quel bilan tirez-vous de votre première année à la tête du syndicat ? 

Marie-Line Bruel : “Tout au long de l’année, je trouve que l’on a su redynamiser le réseau et particulièrement depuis fin octobre, à partir de l’action des panneaux. Les cantons ont bien répondu présent sur les différentes actions, on s’est beaucoup vu pour préparer tout ça ainsi que sur place au moment des manifestations. Ça a permis d’échanger avec nos adhérents mais aussi avec des personnes qui se sont jointes à nous pour défendre la cause agricole. En 2023, nous avons maintenu la pression des sujets liés à l’eau, le GNR, la MHE, la question de nos revenus et notre volonté d’alléger les charges et la paperasse. Et nous avons réussi à faire bouger les lignes sur certains points mais ce n’est pas suffisant.” 

Frédéric Florenchie : “Cela a été une année chargée et particulièrement vers la fin, avec les manifestations d’Albi et Toulouse. Les semaines étaient parfois chargées, même en étant deux à la présidence. Mais ce que je retiens, c’est que l’on a vu sur le terrain des adhérents qui se sont mobilisés et qu’on ne voyait pas forcément auparavant. Cela montre que l’on a réussi à faire bouger du monde et ça nous a permis de discuter et d’échanger. Avec le blocage à Albi, c’est la première fois que l’on faisait une manifestation aussi longue dans le département. Ensuite, on peut affirmer que l’on a une équipe de professionnels et d’administratifs de qualité, on avance dans le bon sens, même s’il y a des choses à améliorer.” 

> Quels seront les sujets à suivre en 2024 ? 

M-L.B : “Même si l’on a obtenu des réponses et qu’on a levé les blocages, le compte n’y est pas. On ne va pas baisser les bras en 2024 et on est prêt à revenir sur le terrain s’il le faut. On veut de la simplification administrative et de la simplification des normes, pour faciliter notre travail. On attendra aussi des réponses concrètes sur notre revenu, il faudra que ça rentre rapidement pour sauver nos exploitations. 

F.F : “On suivra forcément les sujets liés aux annonces du Gouvernement et de l’Europe, comme sur l’eau, le GNR ou nos revenus. On l’a rappelé, ce n’est pas suffisant pour nous et on aimerait des mesures plus localisées, qui concernent directement nos exploitations tarnaises et occitanes. Il y a des paroles mais désormais, il nous faudra des actes concrets.” 

> De quoi va traiter l’assemblée générale ? 

M.L.B : “Le thème tournera logiquement autour de notre slogan “On marche sur la tête” et on insistera sur le fait que le compte n’y est toujours pas.” 

F.F : “Nos secrétaires généraux reviendront également sur tout ce qu’il a été fait durant l’année. Dans le rapport d’orientation, nous présenterons aussi les annonces que l’on attend de la part du Gouvernement. Christophe Chambon, de la FNSEA, sera là également pour écouter nos revendications et répondre aux questions de la salle.”

Le programme de l’AG du mardi 20 février 

  • 9h30 : Accueil des adhérents par les co-présidents 

  • 9h45 : Présentation des comptes et du rapport du commissaire aux comptes 

  • 10h15 : Présentation du rapport d’activités 

  • 11h15 : Intervention de Christophe Chambon, “pas de transition sous pression” 

  • 11h45 : Présentation des orientations pour 2024 

  • 12h15 : Échange sur l’actualité syndicale avec la salle et Christophe Chambon 

  • 12h55 : Résultats de l’élection des membres de la Commission départementale statuts et conflits 

  • 13h : Clôture par le préfet du Tarn.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

La résistance agricole s’intensifie dans le Tarn !

Comme un peu partout en Occitanie et en France, la FDSEA et les JA81 ont à leur tour bloqué l’autoroute à Albi, pour faire…

Meunière, le projet d’une vie

Clarisse Valentin démarrera son activité le 1er février. Pourtant, il lui faudra plusieurs mois avant de pouvoir installer son…

L’annonce d’une fusion entre Unicor et Capel

La nouvelle structure qui portera un nouveau nom devrait être officialisée fin mars, après le vote de l'ensemble des adhérents…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais